La somme faramineuse qui a servi à libérer les détenus — Arabie Saoudite

03 Février, 2018, 01:50 | Auteur: Lynn Cook
  • La somme faramineuse qui a servi à libérer les détenus — Arabie Saoudite

Au total, l'enquête a assigné à comparaître 381 personnes, dont certaines ont témoigné ou fourni des preuves, a indiqué M. Mojeb, ajoutant que 56 personnes n'avaient pas encore trouvé de règlement et étaient toujours en détention, contre 95 au début de la semaine dernière.

Des dizaines de princes, hauts responsables, hommes d'affaires avaient été interpellés et l'hôtel avait été transformé en prison de luxe. "La valeur estimée des règlements s'élève actuellement à plus de 400 milliards de Riyals (106 milliards de Dollars) représentés dans divers types d'actifs, y compris des biens immobiliers, des entités commerciales, des valeurs mobilières, des liquidités et d'autres actifs", a déclaré Sheikh Saud Al Mojeb.

Un peu plus tôt dans la matinée, l'agence Reuters avait annoncé que les suspects, placés en détention dans les locaux de l'hôtel de luxe Ritz-Carlton de Ryad, avaient été libérés.

Au fil des mois, plusieurs de ces détenus particuliers avaient obtenu leur libération, le plus souvent sans que l'on sache officiellement les raisons et conditions qui leur avaient permis de quitter l'hôtel.

Outre le milliardaire Al-Walid bin Talal, les principales personnalités libérées sont le prince Mutaib bin Abdullah bin Abdulaziz, ex-ministre de la Garde nationale, ses deux frères, les princes Mishaal et Faisal, ainsi que le ministre d'Etat actuel, et ancien ministre des Finances, Ibrahim bin Abdulaziz bin Abdullah Al-Assaf.

Les autorités saoudiennes ont expliqué vouloir trouver des accords financiers avec la plupart des personnes arrêtées dans le cadre de cette opération lancée par le prince héritier Mohamed ben Salmane pour asseoir son autorité.

Recommande: