Brexit: Bruxelles loupe l'Autorité bancaire et l'Agence du médicament

22 Novembre, 2017, 00:31 | Auteur: Lynn Cook
  • Les Européens doivent décider la destination des agences de l'UE déménageant de Londres à cause du Brexit  AFP  Archives

Les ministres européens doivent aussi décider du transfert de l'Autorité bancaire européenne (ABE).

Selon des sources diplomatiques, la capitale économique des Pays-Bas était à égalité de voix avec Milan au troisième tour de scrutin et l'a emporté après tirage au sort. Mais selon une source diplomatique à Bruxelles, la candidature nordiste a été écartée la course dès le premier tour.

L'après-Brexit a déjà commencé pour Londres qui voit partir les sièges de deux agences européennes, l'Agence européenne du médicament (EMA) et l'Autorité bancaire européenne (EBA).

Des points à distribuer, des votes à bulletin secret, plusieurs tours possibles: les 27 ont concocté une procédure complexe pour départager les villes en lice pour accueillir les deux agences de l'UE qui quitteront Londres en raison du Brexit.

Au total, 19 villes avaient été proposées au départ pour accueillir l'EMA et ses près de 900 employés, chargée d'évaluer et de superviser les médicaments. Ils ont dit "regretter le soutien tardif et timide" d'Emmanuel Macron à la candidature de leur ville dans un communiqué commun.

"Pour les habitants des Hauts-de-France, c'est une nouvelle déception, après les difficultés rencontrées sur le Canal Seine-Nord et le manque d'intérêt de l'exécutif pour le choix de Lille comme capitale mondiale du design", ajoutent-ils.

Le 3 octobre dernier, la Belgique lançait sa campagne européenne pour accueillir l'Agence européenne des médicaments à Bruxelles.

Recommande: