Roselyne Bachelot condamnée pour diffamation après avoir accusé Rafael Nadal de dopage

17 Novembre, 2017, 01:15 | Auteur: Ruben Ruiz
  • L'ancienne ministre de la Santé et des Sports Roselyne Bachelot

Ce jeudi 17 novembre, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Roselyne Bachelot à verser 10 000 euros de dommages et intérêts à Rafael Nadal.

Rafael Nadal demandait 100 000 euros (150 000 $ CAD) mais les magistrats ont ramené ce préjudice à de "plus justes proportions", expliquent-ils dans leur jugement, le Majorquin "ne démontrant pas avoir subi un préjudice quelconque [.] dans son activité de joueur ou dans ses rapports avec ses commanditaires ". Jugée coupable de diffamation, l'ancienne ministre des Sports et de la Santé a également écopé d'une amende de 500 euros avec sursis et devra rembourser les frais de justice engagés par Rafael Nadal soit 2 000 euros.

Absente du procès qui s'est tenu le 13 octobre dernier, Roselyne Bachelot a fait savoir par l'intermédiaire de son avocat, Me Olivier Chappuis, qu'elle " ne regrette absolument pas ses propos " et qu'elle "ne fera pas appel" de cette décision. "On sait que la fameuse blessure de Rafael Nadal, où il a été arrêté sept mois, est certainement due à un contrôle positif", avait-elle affirmé en avril 2016, alors qu'elle faisait ses premières armes de chroniqueuse auprès d'Audrey Pulvar dans l'émission Le Grand 8, sur la chaîne Direct 8 (aujourd'hui C8).

Le numéro 1 mondial a été longuement absent en 2012 à cause d'une blessure à un genou.

Ces accusations "commencent à me fatiguer ", avait déclaré Nadal à l'époque.

Recommande: