Libye : des migrants vendus aux enchères comme esclaves

17 Novembre, 2017, 00:40 | Auteur: Lynn Cook
  • Traite des migrants en Libye: l’Union africaine demande l’ouverture d’une enquête

A Tripoli, soit à seulement quelques centaines de kilomètres de chez nous, des migrants venus d'Afrique subsaharienne sont parqués dans des centres de détention et vendus comme du bétail.

Les images ont été remises aux autorités libyennes, qui vont lancer une enquête sur le sujet. Après avoir reçu une vidéo d'une mise en enchère de subsahariens en Libye et s'être assurés de sa véracité, des reporters de la chaîne américaine CNN se sont rendus au pays, non loin de la capitale Tripoli pour en avoir le cœur net.

C'est suite à la réception d'images amateur envoyées par un contact sur place que les journalistes de la chaîne américaine ont décidé d'aller vérifier par eux-même cette bien triste réalité. "C'est un mineur, un grand homme fort, il va creuser", dit un vendeur habillé en tenue de camouflage, devant de jeunes hommes au regard hagard. D'après elle, ces enchères se dérouleraient une à deux fois par mois et ce à plusieurs endroits en Libye, véritable plaque tournante du commerce d'êtres humains. Les prix de chaque migrants sont audibles et augmentent au fur et à mesure de la vente: "500, 550, 600, 650". "La vente est conclue rapidement, et les hommes complètement résignés à leur sort, sont remis à leurs nouveaux maîtres". "J'ai été vendu. Si vous regarder le corps des gens ici, vous voyez les marques". Comme l'explique la journaliste de CNN, les passeurs se "retrouvent avec un arriéré de passagers potentiels entre leurs mains". "C'est la chose la plus incroyable que j'ai jamais vue", déclare un reporter devant la caméra. Et ils m'ont amené à la maison.

Recommande: