Ouverture d'un sommet extraordinaire à N'Djaména — CEMAC

01 Novembre, 2017, 00:21 | Auteur: Lynn Cook
  • Ouverture d'un sommet extraordinaire à N'Djaména — CEMAC

Les chefs d'Etat de la région, conscients de la nécessité de doter la Communauté des ressources suffisantes et pérennes, avaient adopté le 6 mai 2015, à Libreville au Gabon, l'Acte additionnel portant réaménagement du mécanisme de financement autonome, la TCI, en vue de régler définitivement cette question.

Sur convocation du président en exercice de la Communauté économique des États de l'Afrique Centrale (CEMAC), les chefs d'États des six pays d'Afrique centrale vont se retrouver mardi prochain à N'djamena au Tchad dans le cadre d'une session extraordinaire.

Emmanuel Issoze Ngondet a notamment échangé avec les chefs d'Etat sur l'application des mesures prises le 5 février 2017 à Djibloho, en Guinée équatoriale, sur la libre circulation des biens et des personnes dans l'espace communautaire.

Les arriérés de cotisations des six pays membres se chiffrent, de 2009 à ce jour, à plus 200 milliards FCFA. Le Gabon, le Tchad ou encore le Cameroun par exemple, ont dû compter sur de multiples sorties sur le marché financier et des accords avec le Fonds monétaire international (FMI).

Outre le chef de l'Etat tchadien, assistent à la rencontre de N'Djaména ses homologues camerounais Paul Biya, équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema et centrafricain Faustin Archange Touadéra.

Recommande: