L'Etat islamique publie un enregistrement supposé d'Abou Bakr al-Baghdadi

30 Septembre, 2017, 02:13 | Auteur: Lynn Cook
  • Les Etats Unis ont indiqué qu'il y avait peu de doutes sur l'authenticité de l'enregistrement

Les Etats-Unis ont indiqué effectuer des vérifications, affirmant toutefois ne pas avoir de raisons de mettre en cause l'authenticité du message. "Les chefs de l [l'EI] et ses soldats se sont rendu compte que, pour obtenir la grâce de Dieu et la victoire, il faut faire preuve de patience et résister face aux infidèles quelles que soient leurs alliances", affirme-t-il.

Le leader de l'Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, a été à maintes reprises déclaré mort.

Dans son premier message présumé depuis près d'un an, le chef de l'EI a enjoint ses partisans à tenir bon et continuer la lutte, malgré les revers enregistrés ces derniers mois en Irak et en Syrie.

"Nous resterons (présents), nous ferons preuve de résistance et de patience (.) nous ne cèderons pas, bien que nous soyons tués, emprisonnés et malgré nos blessures", a clamé le chef de l'EI. Le chef de l'organisation terroriste fait également allusion aux médias occidentaux, déclarant: " Oh, soldats de l'islam, partout où vous êtes, intensifiez les coups que vous portez, et prenez pour cibles les organes de presse des infidèles et tous les lieux où ils livrent leur guerre de la pensée! Jeudi, jour de la diffusion du message d'al-Baghdadi, une soixantaine de membres des forces syriennes ont été tués dans des attaques surprises de l'EI contre des barrages, le long de l'autoroute, dans une zone désertique au sud de la ville d'al-Sukhna, dans la province de Homs en Syrie. Si l'enregistrement dévoilé jeudi n'est pas daté, ses propos semblent confirmer que le chef de Daech a survécu aux raids russes sur Raqqa, fin mai. Après avoir perdu sa capitale irakienne, Mossoul, le groupe est sur le point de céder à Raqqa, son principal fief en Syrie. On peut donc interpréter cette dernière rodomontade comme une tentative de remonter le moral de ses troupes en situation désespérée.

La précédente manifestation d'Abou Bakr al-Baghdadi relayée par un média affilié à son groupe remontait à novembre 2016.

Il était alors sorti d'un an de silence pour exhorter, dans un enregistrement sonore, ses hommes à résister jusqu'au martyre à l'assaut des forces irakiennes lancé en octobre pour reprendre la ville de Mossoul.

Le 1septembre, un responsable militaire américain a affirmé que le chef de l'EI était sans doute encore en vie et se cachait probablement dans la vallée de l'Euphrate, dans l'est de la Syrie.

Ses partisans l'appellent "le fantôme" tant ses apparitions sont rares. Les États-Unis ont offert 25 millions de dollars pour sa capture.

Recommande: