Salah Abdeslam veut rentrer en Belgique pour son procès

27 Septembre, 2017, 00:37 | Auteur: Lynn Cook
  • Salah Abdeslam jugé pour avoir tiré sur des policiers

Un membre du GIGN monte la garde devant le tribunal de Paris lors de la première présentation de Salah Abdeslam devant un juge, le 20 mai 2016. Après avoir frappé Paris et renoncé à activer sa ceinture explosive le 13 novembre 2015, Abdeslam avait fui à Molenbeek, l'une des communes composant Bruxelles.

Salah Abdeslam n'a pas d'avocat et pourrait même refuser d'assister à son procès, rapporte le journal Le Soir qui fait savoir que c'est la première fois que des personnes impliquées dans les attentats de Paris comparaitront en justice. Quelques mois plus tard, en mars 2016, une perquisition de la police belge qui s'annonçait anodine avait débouché sur une fusillade.

"Contrairement à ce qu'on pensait, il a exprimé la volonté de venir assister à son procès", a déclaré à l'AFP un porte-parole du parquet fédéral, précisant que Salah Abdeslam avait émis ce voeu devant un magistrat français.

Et, un peu à la surprise générale, Abdeslam, qui est poursuivi pour "tentative de meurtre dans un contexte terroriste", a fait savoir au parquet fédéral belge qu'il voulait être présent.

Le procès se déroulera sur quatre jours, du 18 au 22 décembre. Un complice de Salah Abdeslam perdra la vie. Il reste désormais "à organiser les conditions de son transfert sur le plan juridique et le plan de la sécurité", ajoute Eric Van Der Sypt. Dans le volet français, aucune date de procès n'est prévue.

Recommande: