Baisse des APL, taux du livret A : Edouard Philippe tente de rassurer

14 Septembre, 2017, 00:51 | Auteur: Lynn Cook
  • Baisse des APL :

Sentiment de grande improvisation au gouvernement concernant les mesures en préparation pour le logement! Mais les gestionnaires des HLM ne pourront pas se rattraper sur les locataires en augmentant leurs loyers. Ils se demandent quelle sera la baisse des aides personnelles au logement (APL) qu'ils devront compenser en baissant leurs loyers.

Édouard Philippe n'a pas confirmé le montant de la baisse, allant jusqu'à 50 voire 60 euros selon des sources proches du dossier et des informations de presse. L'exécutif tablerait sur une diminution totale des APL d'au moins un milliard d'euros, selon le président de l'Union sociale pour l'habitat, cité par Le Figaro. "Cela va accroître le taux d'effort des locataires des nouveaux logements et les bailleurs sociaux, qui réalisent 18 milliards d'euros d'investissements annuels pour produire 100.000 logements sociaux, en assurant 200.000 emplois directs dans le BTP, n'auront plus les moyens de construire", a-t-il souligné. "On ne fait pas marcher tout un secteur de l'économie à la menace" a-t-il poursuivi.

Enfin, le "choc d'offre" risque d'être contrarié par les autres projets du gouvernement comme une restriction du dispositif d'incitation à l'investissement locatif "Pinel" et une restriction du prêt à taux zéro (PTZ). L'entourage d'Édouard Philippe a simplement indiqué que "le gouvernement finalise son plan".

Il envisage en échange de geler pour deux ans le taux de rémunération du livret A pour permettre aux organismes de HLM de bénéficier de conditions de financement privilégiées, ajoute le journal. Car cette mesure d'économie, correspondant à un montant de 2 milliards d'euros pour l'Etat (dans l'hypothèse d'une baisse des aides de 50 euros), serait donc in fine assumée parles 723 bailleurs sociaux qui gèrent le parc HLM. Le gouvernement devait présenter cette semaine sa "stratégie" pour le logement lors du conseil des ministres mais celui-ci sera essentiellement consacré à l'ouragan Irma. Annonces par petites touches d'un côté, report à la semaine prochaine de la présentation de la politique d'ensemble de l'autre, tendances contradictoires également: par exemple la promesse d'éradiquer les logements mal isolés et de réduire les normes dans la construction.

Recommande: