Montréal: Nadal ne traîne pas non plus

11 Août, 2017, 01:33 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Carufel Le Devoir Diego Schwartzman a créé la surprise en défaisant la troisième tête de série l’Autrichien Dominic Thiem

Le Suisse (N.2) avait obtenu des organisateurs de ne pas jouer le jour de son anniversaire et affronte mercredi le Canadien Peter Polansky (116e).

On y voit d'abord Rafael Nadal, tout sourire, qui après lui avoir souhaité un bon anniversaire l'exhorte à laisser un peu de place aux autres: "Arrête de gagner, laisse quelque chose aux plus jeunes!".

Porté par son public, le jeune espoir du tennis canadien Denis Shapovalov, 143e joueur mondial à 18 ans, a signé l'un de ses plus grands succès et créé la surprise du jour.

"Ce n'est jamais trop facile, a estimé Nadal sur sa performance".

Avec patience, méthode et un très bon service, Shapovalov a renvoyé aux vestiaires son "idole", l'Argentin Juan Martin Del Potro en deux sets 6-3 et 7-6 (7/4).

Le Coréen de 21 ans, 56e mondial, a surpris le dernier vainqueur du Queen's en juin, l'expérimenté Feliciano Lopez, pour s'imposer en trois sets 6-1, 4-6 et 7-6 (7/3). L'an dernier, il m'avait battu à Cincinnati donc ce n'était pas un tour facile. Le Belge David Goffin (N.9) a mis un set pour se mettre en jambes avant d'écarter le Japonais Yuichi Sugita (4-6, 6-1 et 6-4) et retrouver au prochain tour Hyeon Chung.

L'Américain Ernesto Escobedo (85e), premier remplaçant, a suppléé avec réussite le Tchèque Tomas Berdych, en délicatesse avec des douleurs intercostales et qui a dû déclarer forfait. Rafael Nadal, Grigor Dimitrov, kei Nishikori ou encore Jo-Wilfried Tsonga ont envoyé un petit message sympa à "Rodgeur".

Recommande: