À partir d'aujourd'hui, l'humanité vit à crédit

03 Août, 2017, 01:17 | Auteur: Lynn Cook
  • Le jour du dépassement où l'humanité aura théoriquement consommé l'ensemble des ressources que la planète peut renouveler en une année est avancé au 2 août cette année

Des chercheurs ont effectué des études visant à déterminer la date limite à partir de laquelle l'humanité aura consommé l'ensemble des ressources que la planète peut renouveler en une année. A ce jour, il faudrait à l'humanité 1,7 planète Terre pour subvenir à nos besoins... La population mondiale a ainsi déjà consommé la totalité des ressources que la Terre peut produire pour 2017.

Calculé chaque année par le Global footprint network, le jour du dépassement, à partir duquel l'humanité vit à crédit sur Terre, tombe cette année ce mercredi 2 août. Une tendance qui survient de plus en plus tôt chaque année, constate l'organisation non-gouvernementale californienne. En 2018, elle devrait se situer en juillet. Au contraire, si l'on adoptait le mode de vie des Indiens, il ne faudrait que 0,6 planète Terre. "Vivre selon les moyens que nous accorde notre planète est technologiquement possible, financièrement bénéfique et notre seule chance pour un avenir prospère" explique Mathis Wackernagel, PDG du Global Footprint Network, qui calcule l'Earth overshoot day depuis 1986. Ainsi, si nous réussissons à faire reculer de 4,5 jours par an la date fatidique, nous pourrions, d'ici 2030, retrouver un équilibre de consommation des ressources.

En 1971, ce jour symbolique du "dépassement mondial" tombait le 21 décembre. Le problème? "Vivre à crédit ne peut être que provisoire parce que la nature n'est pas un gisement dans lequel nous pouvons puiser indéfiniment", souligne WWF. En 2016, il était prévu le 3 août. C'est-à-dire que nous empruntons à notre planète plus que ce qu'elle est capable de produire. La Chine par exemple, qui affiche la plus grosse empreinte écologique nationale dans le monde, demeure fermement engagée à construire une "civilisation écologique" dans son dernier plan quinquennal, avec de nombreuses initiatives pour inverser sa consommation de carbone. En seulement 7 mois, nous avons épuisé toutes les ressources que nous sommes supposés consommer en une année. D'ailleurs, limiter l'empreinte écologique des humains implique aussi d'agir sur leur empreinte alimentaire.

Reste que tous les humains ne sont pas comptables de cette catastrophe au même titre.

Journée du Dépassement mondial.

Même si, depuis trois ans, les émissions de CO2 diminuent au plan international, du fait du développement des énergies renouvelables et, surtout, d'une baisse des émissions liées aux centrales au charbon en Chine et aux États-Unis, le jour du dépassement évolue plus lentement, mais toujours dans le mauvais sens.

Recommande: