Les valeurs technologiques souffrent encore — Wall Street

30 Juillet, 2017, 01:08 | Auteur: Aubrey Nash
  • Wall Street aidée par Boeing ouvre à des records

Le Dow Jones a accroché un nouveau record après une petite hausse de 0,15% tandis que le Nasdaq a concédé 0,12%, pénalisé par la contre-performance du géant du commerce en ligne Amazon. Hors éléments exceptionnels, la perte par action est ressortie à 77 cents, à comparer avec un consensus FactSet de -36 cents. Lisez notre textes complet sur les résultats. Le PIB américain ressorti conforme aux attentes, le ton est donné par les nombreuses publications de résultats. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA), indicateur suivi par les analystes, s'est élevé à 144M$, contre des attentes de 141M$. La société n'a pas communiqué sur ses perspectives. Ce changement reflète les résultats dévoilés par le principal actif de Weston, l'épicier Loblaw. La surprise a été de taille pour les analystes, qui selon le consensus Thomson Reuters anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 1,42 dollar par action.

Mais les déceptions ne touchent pas uniquement le secteur de la technologie.

Les revenus du géant américain de la distribution continuent leur ascension mais le groupe a investi massivement au deuxième trimestre, faisant fondre du même coup ses bénéfices.

Son titre cédait 3,52% à 1.013,95 dollars, pesant à la fois sur l'indice regroupant les valeurs de la consommation discrétionnaire au sein du S&P 500, en baisse de 0,96%, mais aussi sur le Nasdaq où il est coté.

Sur le front des indicateurs, la croissance de l'économie américaine s'est accélérée au deuxième trimestre, s'établissant à 2,6% en rythme annualisé, mais est restée en dessous des attentes.

"La hausse de la consommation a été contrebalancée par une baisse de l'immobilier et un ralentissement de l'investissement des entreprises", a détaillé Chris Low de FTN dans une note.

Surtout, le chiffre du premier trimestre a été revu à la baisse et s'affiche désormais à 1,2%.

Peu après l'ouverture, les investisseurs ont pris connaissance d'une légère hausse des ventes de maisons neuves en juin.

Parmi les autres valeurs du Dow Jones, le bénéfice du groupe d'agrochimie DuPont a reculé de 15%, mais ajusté des éléments exceptionnels, il est ressorti meilleur que prévu. Son chiffre d'affaires a diminué de 1,1% à 37 milliards de dollars, en deçà des attentes du marché à 40,3 milliards.

La biotech Amgen (-2,12% à 177,06 dollars), fabricant de l'anti-cholestérol Repatha, a annoncé mardi des résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre, mais s'est montrée prudente pour l'année en ajustant à la baisse un de ses objectifs financiers.

La major pétrolière Chevron a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, grâce à sa cure d'austérité qui lui a permis de faire face à une baisse des prix de l'or noir comparé au premier trimestre. Son bénéfice net a augmenté de 28% à 1,395 milliards de dollars, soit 1,70 dollar par action.

Sa concurrente ExxonMobil a presque doublé ses bénéfices, là aussi en raison d'une baisse de ses coûts et de ses investissements, mais son action reculait de 2,93 à 78,46 dollars.

Amazon.com a publié hier soir des résultats décevants.

Le marché obligataire baissait.

Recommande: