Décès de Michel Durafour, ancien ministre et maire de Saint-Étienne

28 Juillet, 2017, 00:42 | Auteur: Lynn Cook
  • Michel Durafour à Saint Etienne le 3 octobre 1989

Jean-Michel, le fils de Michel Durafour a annoncé la mort de son père ce jeudi 27 juillet.

Michel Durafour a occupé le poste de maire de Saint-Etienne de 1964 à 1977. Sénateur de la Loire à partir de 1983, il devient ministre d'État puis ministre de la Fonction publique et des Réformes administratives de 1989 à 1991, et constitue, aux côtés d'autres personnalités d'"ouverture", le Mouvement des réformateurs.

Parmi les premières réactions politiques dans la Loire, celle du député LREM Jean-Michel Mis, qui déplore sur Twitter "une perte immense pour le pays et pour Saint-Étienne". Michel Durafour a aussi été en homme politique d'envergure nationale, membre des gouvernements de Jacques Chirac puis de Raymond Barre, entre 1974 et 1977.

"Préoccupé par-dessus tout du mieux-être de ses concitoyens, il aura donné le meilleur de lui-même, avec une rare générosité, à sa ville, Saint-Etienne dont il était un ardent défenseur, et pour laquelle il aura été l'un de ses plus grands serviteurs", a réagi Gaël Perdriau, actuel maire de Saint-Etienne. Au moment de rendre son dernier souffle, il était entouré de son épouse et de ses deux enfants, rapporte Le Figaro. L'ancien président du FN avait été condamné en 1993 pour son " Durafour crématoire " à 10000 francs d'amende.

Le nom de Michel Durafour avait acquis une notamment fait parler de lui, à la suite d'un calembour de Jean-Marie Le Pen en 1988.

Recommande: