Amende de 3 millions d'euros pour C8 — Affaire Hanouna

28 Juillet, 2017, 00:09 | Auteur: Sue Barrett
  • Le CSA inflige une amende de 3 millions d’euros à C8 pour le sketch d’Hanouna

" En clair, impossible pour Cyril Hanouna et C8 de mettre à l'antenne un dérivé de TPMP , même avec un autre nom et une mécanique un peu différente ", annonce le site de Jean-Marc Morandini. C8 compte intenter un recours contre la sanction. De son côté le CSA explique qu'il a averti plusieurs fois les responsables du programme et qu'il regrettait de ne pas avoir été "entendu". Au total, le CSA a reçu plus de 45 000 plaintes à l'encontre de l'émission TPMP. Depuis 2015, ils ont été amenés à traiter seize affaires en lien avec TPMP, dont quatre ne relevaient pas de manquement. Cyril Hanouna souhaite une nouvelle formule avec plus de politique qui se rapprocherait, sur le papier, d'émissions comme Quotidien.

Le 7 juin dernier, le CSA avait décidé d'interdire toute publicité dans Touche pas à mon poste pendant trois semaines. "Ces personnes, principalement des hommes homosexuels, n'étaient pas informées de l'identité de leur interlocuteur et, croyant être dans le cadre d'une conversation privée, ont pour certaines d'entre elles dévoilé publiquement des informations relevant de leur vie intime et sexuelle ", écrit le CSA dans un communiqué.

Adoptant une posture et une voix très efféminées et maniérées, l'animateur vise, selon le gendarme de l'audiovisuel, à donner une image caricaturale des personnes homosexuelles et a discuté en direct avec plusieurs personnes ayant répondu à cette annonce et les a encouragées à tenir " des propos d'une crudité appuyée " pour les tourner en dérision auprès du public. Il souligne également que l'émission avait déjà été prévenue et que la sanction n'est donc pas une totale surprise car le CSA "a prononcé 3 mises en garde et 2 mises en demeure, outre des courriers d'observation adressés à la chaîne".

"Cyril Hanouna, l'animateur vedette de " Touche pas à mon poste " sur C8, est un présentateur-producteur adulé par ses " fanzouzes ", mais montré du doigt et sanctionné à trois reprises pour ses dérapages jugés sexistes ou homophobes.

Le canular du 18 mai 2017 reste à ce jour la plus grosse polémique à laquelle a été confronté Touche pas à mon poste. " est l'objet de la part du CSA. La chaîne renouvelle son incompréhension relative à l'acharnement du CSA sur programme phare ". Elle "fragilisera, de nouveau, l'équilibre financier du groupe Canal qui est le principal soutien financier de la création française et du sport notamment", écrit la direction dans un communiqué.

Recommande: