"Fiers et honorés" (Total) — Accord Total/Iran

03 Juillet, 2017, 06:08 | Auteur: Aubrey Nash

La National Iranian Oil Company et un consortium dirigé par Total France, China National Petroleum Corporation et Petropars iraniennes ont signé un protocole d'accord en novembre 2016 pour développer le champ de gaz South Pars de l'Iran.

"L'accord international pour le développement de la phase 11 de Pars-Sud sera signé lundi en présence du ministre du Pétrole et des directeurs de Total, de la compagnie chinoise CNPCI et de la société iranienne Petropars", a annoncé à l'AFP un porte-parole du ministère iranien du Pétrole.

Le champ South Pars représente le plus grand gisement de gaz naturel en condensat dans le Golfe. Patrick Pouyanné avait affirmé en février que le groupe allait attendre pour connaître la politique de l'administration du président américain Donald Trump vis-à-vis de l'Iran. Mais cet accord n'avait jamais été finalisé.

Le PDG de Total Patrick Pouyanné tout récemment déclaré à Reuters que la compagnie pétrolière lancerait cet été le développement de cette nouvelle phase d'exploitation, avec un investissement initial d'un milliard de dollars.

Ce gisement off-shore est partagé entre l'Iran et le Qatar où Total est aussi un acteur de premier plan dans la production de gaz, comme dans la production et le raffinage de pétrole. Le groupe français deviendra ce faisant la première compagnie occidentale du secteur à revenir dans le pays, après la levée le 16 janvier des sanctions économiques imposées à l'Iran durant la crise du nucléaire, en application de l'accord de Vienne.

Recommande: