François Bayrou et Marielle de Sarnez quittent le gouvernement

26 Juin, 2017, 00:34 | Auteur: Lynn Cook

Le MoDem est ainsi le grand perdant de ce remaniement.

Vous pensiez que la théorie du complot était bien trop marquée premier semestre 2017?

Le 9 juin, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "abus de confiance" et "recel" de ce délit. C'est un nouveau témoignage recueilli par France Info qui fragilise un peu plus le MoDem et son président.

François Bayrou indique qu'il était " la véritable cible des dénonciations " afin de " décrédibiliser la parole du ministre " qui porte la loi sur la moralisation de la vie publique, présentée la semaine dernière en Conseil des ministres. François Bayrou a un temps espéré à ce sort. Quant aux Affaires européennes, c'est Nathalie Loiseau, la directrice de l'École normale d'administration (ENA) qui en hérite, après la démission de Marielle de Sarnez.

La désormais ancienne ministre des Armées s'est retirée d'elle même, préférant être disponible afin de pouvoir assurer sa défense dans l'affaire des assistants du MoDem au Parlement européen.

Après avoir estimé dans un premier temps que les faits ne constituaient pas une infraction et ne permettaient pas d'ouvrir une enquête, le procureur de Brest annonce le 1er juin l'ouverture d'une enquête préliminaire, au vu d'"éléments complémentaires".

En démissionnant, Sylvie Goulard avait précisé s'appliquer " les mêmes principes que d'autres pays européens ". Impliqué dans une affaire immobilière, ce fidèle d'#Emmanuel Macron a été réélu à son poste de député dimanche soir lors du second tour des élections législatives. Il compte briguer la tête du groupe La République en marche (REM, le parti du président) à l'Assemblée nationale.

Ne pas exposer le gouvernement, et encore moins le président de la République, à une "campagne mensongère".

Édouard Philippe a ajouté qu'il pensait que François Bayrou serait " un partenaire exigeant de la majorité ". "François Bayrou et Marielle de Sarnez suivent ses pas (.), c'est une attitude extrêmement raisonnable", a commenté dans le camp de la droite (Les Républicains) Christian Estrosi, le maire de Nice.

On note également le retour du MoDem après le départ de ses ténors (Bayrou, de Sarnez, Goulard) avec la nomination de la sénatrice Jacqueline Gourault comme ministre auprès du ministre de l'Intérieur et celle de Geneviève Darrieussecq comme secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées.

Recommande: