François Bayrou et Marielle de Sarnez quittent le gouvernement — France

24 Juin, 2017, 01:34 | Auteur: Lynn Cook
  • François Bayrou et Marielle de Sarnez quittent le gouvernement — France

Idem pour Sylvie Goulard, impliquée dans une affaire.

Le 9 juin, la justice annonce l'ouverture d'une enquête pour "abus de confiance" afin de déterminer si le MoDem a illicitement salarié des employés sur des fonds européens.

Son bras droit, Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes, ne fera pas non plus partie du nouveau gouvernement d'Edouard Philippe, qui sera dévoilé mercredi avant 18H00, a déclaré à l'AFP une source MoDem. Réélu dans le Finistère dimanche, il était déstabilisé depuis plusieurs semaines par des révélations sur un montage financier remontant à l'époque où il dirigeait Les Mutuelles de Bretagne. Et d'embaucher en 2014 son fils comme collaborateur parlementaire. S'exprimant en fin de journée, il a réitéré son soutien à Emmanuel Macron et entend rester, avec le groupe Modem, à l'Assemblée nationale, le second pilier de la majorité.

Aucune des affaires qui empoisonnent le début du quinquennat n'a cependant donné lieu à ce stade à une mise en examen de Richard Ferrand, François Bayrou, Marielle de Sarnez ou Sylvie Goulard. "Tout est ouvert pour moi".

Richard Ferrand a lui été pressenti pour présider le groupe LREM à l'Assemblée nationale. Deux assistants FN ont déjà été inculpés par des juges parisiens. Le MoDem a placé certains de ses employés auprès de parlementaires européens lors d'une "période de mauvaise passe", explique François Bayrou dans une interview au journal Sud-Ouest publiée vendredi 23 juin.

François Bayrou n'était pas fait pour être dans ce gouvernement en tant que garde des Sceaux. "On est donc dans un conflit d'intérêt, une confusion des genres qui est insupportable", a indiqué sur RFI Eric Ciotti, député Les Républicains. Les défections des représentants du MoDem et, dans une moindre mesure, de celle du chef de file de La République en marche (LRM), obligent Emmanuel Macron à revoir complètement son dispositif et sans doute les équilibres politiques de son gouvernement. Mais le MoDem qui renaît de ses cendres aura un rôle majeur avec un Président et une majorité au centre de l'échiquier politique. Les 5 nouveaux venus sont Sébastien Lecornu, LR proche de Bruno Le Maire, la jeune Brune Poirson, nouvelle députée macroniste, nommés tous les deux auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, le sénateur Jean-Baptiste Lemoyne (LR), rallié à Emmanuel Macron et nommé auprès de Jean-Yves Le Drian - qui reste ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.

Pour cause de Fête de la musique, le secrétaire général de la présidence, Alexis Kohler, a dérogé à la tradition qui voulait qu'il s'exprime sur le perron du palais présidentiel, annonçant la composition du nouveau gouvernement depuis les jardins de l'Elysée avec un peu plus d'une heure et quart de retard sur l'horaire prévu, signe de tractations de dernière minute.

Recommande: