Le deuxième gouvernement sur le point d'être formé — France

23 Juin, 2017, 01:25 | Auteur: Lynn Cook
  • La ministre des Armées Sylvie Goulard ne veut plus faire partie du gouvernement

"Sa participation au gouvernement ne serait toutefois pas remise en question, selon des sources proches du MoDem".

" François Bayrou a vocation à rester au gouvernement", a estimé le premier ministre, interrogé sur la chaîne BFMTV.

Deux démissions surprise, celle lundi du ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand, compagnon de route du chef de l'Etat dans sa conquête du pouvoir, et celle mardi de la ministre des Armées Sylvie Goulard, ont donné une toute autre dimension à l'événement.

Le maintien de Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes sortante, est en revanche très incertain.

La vrai phrase de François Ruffin à écouter sur la vidéo de RTL à partir de 6:43:"La discipline de groupe, ce n'est pas pour moi, mais on n'a pas besoin de discipline quand on est d'accord sur l'essentiel. Ce sont deux engagements passionnants", a-t-elle confié mardi au Point.

Une enquête préliminaire a été ouverte le 9 juin, après un signalement auprès du parquet d'un ancien salarié du Modem auquel la ministre appartient, pour déterminer si le parti a salarié des employés travaillant en France en leur faisant des contrats d'assistants parlementaires européens.

Par un hasard du calendrier, l'ex-ministre Corinne Lepage a été entendue comme témoin mardi dans cette affaire.

Quoi qu'il en soit, l'Élysée a confirmé que le gouvernement Philippe 2 serait formé aujourd'hui.

Levant un coin de voile sur la composition de sa nouvelle équipe, Edouard Philippe a glissé qu'il n'était "pas impossible" qu'elle comprenne de nouveaux membres appartenant aux Républicains (LR).

"Sylvie Goulard a pris tout le monde de court hier, annonçant sa décision de ne " plus faire partie du gouvernement " par voie de communiqué".

La veille encore, la ministre des Armées descendait d'un appareil militaire au côté du chef de l'Etat pour visiter sans rien laisser paraître le Salon du Bourget. Marielle de Sarnez, à l'image de Richard Ferrand, pourrait elle bien quitter le gouvernement pour prendre la tête du groupe parlementaire du MoDem.

Le ministre démissionnaire était lui aussi fragilisé, quoique confortablement réélu aux législatives de dimanche dernier dans sa circonscription du Finistère.

Recommande: