Les loups cachés derrière la fin du roaming en Europe — Forfait mobile

17 Juin, 2017, 05:52 | Auteur: Aubrey Nash
  • Les loups cachés derrière la fin du roaming en Europe — Forfait mobile

C'est une nouvelle étape dans la construction européenne: avec la fin de l'itinérance au sein de l'Union, ce jeudi, les Européens en voyage peuvent désormais appeler et surfer sur leur smartphone sans se soucier de leur facture téléphonique.

L'équation se complique. La Commission avertit en effet les consommateurs que la suppression des frais d'itinérance est réservée "aux personnes qui voyagent". Là encore, tout se passe exactement comme en France.

L'UE a pris ce 15 juin une décision qui devrait satisfaire bon nombre de consommateurs: mettre fin aux frais additionnels d'itinérance, ou frais de roaming.

Les appels depuis la France vers un pays européen restent surfacturés: Si votre forfait n'est pas international, les appels émis depuis la France subissent la surfacturation. Idem pour votre forfait (appels et SMS), les utilisateurs qui vont au-delà de l'offre de leur abonnement devront payer un surcoût. Les frais de roaming ont enfin disparu en Europe.

Y a-t-il des règles spécifiques pour la data? Attention également à l'utilisation de votre forfait dans des pays qui sont en Europe dans l'imaginaire collectif (la Suisse par exemple ou les principautés comme Monaco) mais ne font pas partis de l'EEE.

A titre d'exemple, le forfait Free mobile à 19,99€ TTC (15,99€ HT) pour 100 Go de données est le plus agressif en termes de rapport volume de données / prix.

Limitation de la consommation: Les opérateurs restent vigilants sur la consommation de leur client.

Il est d'abord conseillé de ne pas dépasser votre forfait. Le même principe d'utilisation raisonnable s'applique. Pour les forfaits avec des données illimitées, la limite des données utilisables à l'étranger dépend du prix du forfait dans le pays d'origine.

Que doivent faire les clients?

La réglementation ne s'applique que dans les pays de l'Union européenne. Ainsi, "si sur une période de quatre mois l'abonné utilise son forfait principalement à l'étranger, l'opérateur sera en droit de demander une explication et d'appliquer un tarif adapté". Sont inclus, de base, les 28 pays de l'Union européenne (dont le Royaume-Uni vu que le Brexit n'a pas encore eu lieu) ainsi que les DOM. Supprimer ces frais supprime ces inégalités entre les pays, et favorisent la concurrence entre les opérateurs. La remise en place de frais d'itinérance sera, éventuellement, étudiée, lors des négociations du processus de sortie. Quid des travailleurs frontaliers? En tout cas officiellement dans l'Union européenne à partir de ce jeudi 15 juin.

Cela fait des années que les opérateurs s'y préparent.

Jusqu'à présent, des frais d'itinérance étaient facturés par tous les opérateurs. "Lorsqu'un abonné européen se trouve à l'étranger, son téléphone bascule automatiquement sur un réseau local".

Les opérateurs télécoms - surtout Orange et Bouygues Telecom - ont mis à disposition de leurs abonnés des applications qui leur permettaient de passer des coups de fil depuis d'autres pays européens sans surcoût, à condition d'être connectés au Wi-Fi.

Cette perte n'est pas compensée directement par les opérateurs. C'est-à-dire que certains opérateurs mettent à disposition 20 Go de données, mais "seulement" 5 Go peuvent être utilisés en Europe. Free propose même d'étendre son pack data à leurs clients voyageant aux Etats-Unis, au Canada, en Israël, en Australie, en Afrique du Sud et en Nouvelle-Zélande.

Appeler à l'étranger coûte toujours, que ce soit en Europe ou en dehors du continent. N'hésitez pas à aller voir les nouvelles conditions générales de votre forfait sur le site de votre opérateur, en lisant bien, pour une fois, toutes les petites lignes et les restrictions.

Recommande: