Najat Vallaud Belkacem en ballotage défavorable pour le 2e tour

15 Juin, 2017, 02:14 | Auteur: Lynn Cook

Le Parti socialiste (PS) a appelé, ce jeudi, La République en Marche (LREM) à "retirer immédiatement" l'investiture de certains de ses candidats aux élections législatives.

L'ancienne ministre socialiste a également invité "tous les abstentionnistes à ne pas passer à côté du second tour" de cette élection.

Médiapart, qui s'est aussi penché sur le dossier Bonnell, évoque une deuxième société, elle aussi implantée dans le Delaware. L'AMF lui reproche d'avoir "artificiellement fait varier" le cours du titre d'Infogrames Entertainment entre juin 2003 et juin 2004, alors qu'il en était le directeur général. Selon lui, ces opérations avaient simplement pour but de "défendre le titre". Le premier conteste la pension alimentaire qu'il doit verser à son ancienne femme, fixée par ordonnance en 2005. En exhumant cette décision de justice, Mediacités s'est aperçu que Bruno Bonnell possède une société au Delaware, aux Etats-Unis, un État qui présente les caractéristiques d'un paradis fiscal - sans être reconnu comme tel par l'OCDE. Selon le site, BB 26 n'a jamais eu d'activité, mais n'a pas été fermée pour autant. Dans Lyon Capitale, le candidat s'explique à nouveau: "Je comptais y établir la base américaine de mes activités de jeux en ligne". Concernant l'autre entreprise, Navya, basée dans l'état américain et dont il est le président du conseil de surveillance il se défend auprès de Mediapart : "Le Delaware n'est pas un paradis fiscal".

Mais malgré ses différentes explications, ses adversaire politiques sont loin d'être convaincus.

Révélée par son adversaire de la France insoumise, l'affaire pourrait coûter cher au candidat LREM Bruno Bonnell.

"Que penser aussi de ces candidats qui auraient menti sur leur parcours?".

[Mis à jour le 11 juin 2017 à 22h56] A l'issue de ce premier tour des législatives, Najat-Vallaud-Belkacem est qualifiée avec 16,55% des voix.

Recommande: