Thomas Pesquet : la difficile réadaptation

14 Juin, 2017, 04:41 | Auteur: Lynn Cook
  • Retour sur Terre de Thomas Pesquet 2/06/2017        Crédit Image: AFP

Le vaisseau Soyouz MS-03 s'est ensuite séparé en trois parties.

L'astronaute, qui a atterri vers 3h15, a été accueilli par sa compagne.

Le module de descente, qui abrite les deux astronautes, va lui aussi affronter des températures allant jusqu'à 1600°C en raison du frottement de l'atmosphère sur le bouclier thermique.

A moins d'un mètre du sol, des rétrofusées s'allumeront, pour ralentir davantage la vitesse du module. Imaginez-vous alors assis dedans avec vos talons touchant presque vos fesses.

Après sept mois dans l'espace et un voyage de 3h20 dans une capsule Soyouz, l'astronaute Thomas Pesquet et son collègue russe Oleg Novitski sont revenus vendredi sur terre. Le vendredi 2 juin, le spationaute français quittera en effet la Station spatiale internationale (ISS) pour rejoindre la Terre. Le public prendra le vol en cours, dès que Thomas Pesquet aura fait son retour dans l'atmosphère: "on diffusera en direct le retour de la capsule qui sera sous le parachute".

"Ils vont bien sûr nous manquer, ce sont des astronautes exceptionnels", a déclaré Peggy Whitson, les larmes aux yeux, avant de passer le commandement de l'ISS à Fiodor Iourtchikhine.

Après un séjour de 196 jours dans la station Spatiale internationale, c'est le moment de rentrer sur Terre pour Thomas Pesquet.

Depuis novembre 2016, l'ingénieur en aéronautique et pilote de ligne a pris l'habitude d'alimenter régulièrement ses comptes Twitter, Facebook et Instagram avec ses vidéos et clichés saisissants.

Suivez ici en direct, le retour sur Terre de notre astronaute Thomas Pesquet. "Non seulement le programme initial a été fait mais aussi le plan de réserve", a-t-il ajouté. "Rien que tenir ce téléphone, c'est difficile", a ainsi répondu Thomas Pesquet au président Emmanuel Macron, qui l'a appelé depuis le Centre national d'études spatiales (CNES) à Paris, juste après l'atterrissage. Il avait déjà passé cinq mois sur l'ISS en 2012 et 2013.

Hier, on ne parlait que de ça: le retour sur la terre du spationaute devenu le chouchou des Français, Thomas Pesquet.

L'équipe médicale de l'ESA surveillera la réadaptation à la gravité du Français, qui sera également soumis à une batterie de tests et d'examens médicaux à visée scientifique.

Recommande: