Strasbourg veut vaincre le signe indien en finale contre Chalon — ProA

14 Juin, 2017, 05:11 | Auteur: Ruben Ruiz

Soit la SIG - une fois titrée - qui a perdu ses quatre dernières finales. "Ils seront les favoris".

Et c'est peut-être l'année où l'on attend le moins la SIG, que le titre reviendra sur les bords de l'Ill, affluent du Rhin qui traverse Strasbourg, après le sacre de 2005. Ils ont eu un départ difficile, très difficile même.

Mais qu'est-ce qui a bien pu se passer pour que les joueurs de Vincent Collet passent totalement à côté de leur première mi-temps? Ils ont enchaîné 14 victoires de rang en ProA avant un relâchement à Paris-Levallois pour le match 3 des demi-finales. Soit Chalon qui pourrait inscrire son nom au palmarès pour la deuxième fois après son sacre 2012.

Moustapha Fall, l'ailier fort américain Cameron Clark et le meneur américain John Roberson, qui a permis de traverser les play-offs en totale maîtrise.

La défaite en finale de la Coupe Fiba, le quatrième échelon continental, contre Nanterre a marqué un coup d'arrêt pour les Bourguignons, mais a aussi "remobilisé" l'effectif chalonnais, estime Fall auprès de l'AFP. Bien plus présente et enfin d'attaque pour disputer une cinquième finale consécutive, avec la réussite que l'on sait pour les quatre tentatives précédentes, la SIG réduisait l'écart à -11, toujours en faveur des locaux. Les Chalonnais n'ont perdu que deux matches dans leur bouillant Colisée cette saison alors que Strasbourg a laissé trois matches dans son Rhénus, rien que lors des play-offs. A l'inverse, Chalon a réalisé un match plein.

"C'est oublié pour moi, depuis très longtemps", explique Choulet.

Programme de la finale. Menée 0-2 après ses deux défaites au Rhénus au début de la série, la SIG a réussi à renverser les Villeurbannais, grâce notamment à la grosse performance d'AJ Slaughter dans cet ultime affrontement (18 pts, 8 reb).

Recommande: