Attentat à Londres: 6 morts, 50 blessés, des Français parmi les victimes

14 Juin, 2017, 06:20 | Auteur: Lynn Cook
  • Attentat de Londres 12 suspects arrêtés dans l'est de la capitale

La patronne de la police londonienne, Cressida Dick, a expliqué plus tôt dans la matinée de dimanche que la menace représentée par les trois auteurs de l'attaque avait été "neutralisée".

Le président russe Vladimir Poutine a condamné "l'attentat terroriste" et exprimé ses "profondes condoléances" au peuple britannique.

Sur cette vidéo d'un témoin, on voit la camionnette blanche, arrêtée contre un bâtiment, après l'attaque. Ce sont trois assaillants à bord d'une camionnette qui ont foncé dans la foule sur le London Bridge, puis ont attaqué des passants au couteau.

Les policiers ont "réagi rapidement, affrontant avec courage ces trois individus qui ont été abattus à Borough Market", selon un communiqué de la police.

Ils portaient de faux gilets explosifs pour accentuer la panique.

D'après Sky News, le domicile de l'un des trois suspects abattus lors de l'attentat a notamment été perquisitionné. Douze personnes faisaient l'objet de garde à vue dimanche et quatre femmes et sept hommes étaient toujours en détention lundi après la remise en liberté d'un homme.

La police britannique poursuit son enquête, après l'attentat de Londres revendiqué par le groupe Etat islamique, qui a fait sept morts et des dizaines de blessés à quelques jours des élections législatives britanniques.

Parmi les blessés figurent quatre Français, dont un grièvement touché, un Australien et un Espagnol.

Huit personnes ont été tuées, dont trois Français, deux Australiennes, une Canadienne, et un Britannique.

Le London Bridge est l'un des principaux axes desservant le quartier des affaires de Londres, la City. Les assaillants, armés de couteau, se sont alors précipités dans des bars proches, bondés le samedi soir.

Il travaillait au Boro Bistrot, non loin du London Bridge, quand les terroristes ont frappé. L'attentat s'est produit quelques minutes après la fin de la finale de la Ligue des champions, dans un quartier où beaucoup de spectateurs s'étaient rassemblés pour suivre le match dans les bars. "Des perquisitions sont en cours dans plusieurs lieux de Barking", a précisé Scotland Yard. Une douzième personne interpellée a été relâchée. Après la revendication de Daech, la police -qui a procédé à de nouvelles interpellations ce lundi 5 au matin- a révélé que les identités des terroristes seraient rendues publiques "dès que cela serait possible". Il a des attaches familiales en Bretagne, à Saint-Malo, mais n'était pas lui-même malouin, a indiqué à l'AFP le maire de la commune, Claude Renoult. Selon la presse locale, le jeune homme de 27 ans, qui se prénommerait Alexandre vivait à Londres et travaillait au Boro Bistro, un établissement dirigé par un Breton et une des cibles des assaillants.

Recommande: