Richard Ferrand et Marielle de Sarnez doivent démissionner selon un sondage

05 Juin, 2017, 05:22 | Auteur: Sue Barrett
  • Richard Ferrand le 31 mai 2017 à l'Elysée  AFP

Le tout nouveau Ministre de la cohésion territoriale, Richard Ferrand, se retrouve en 3e position des personnalités les plus citées sur le web, atteignant près de 23 000 mentions, score doublé en 24 heures.

Le ministre a-t-il proposé sa démission?

"Empêtré dans une affaire immobilière, Richard Ferrand continue de défendre son honnêteté après avoir reçu le soutien du Premier ministre mardi soir".

L'eurodéputé EELV Yannick Jadot, allié du candidat PS Benoît Hamon lors de la présidentielle, a estimé le maintien de M. Ferrand au gouvernement 'injustifiable' d'un point de vue 'éthique'. "Je veux me consacrer aux priorités de mon ministère" a-t-il ajouté. Alors que son ancienne adjointe lui a succédé à la tête de l'organisme lorsqu'il a été élu député du Finistère en 2012, Richard Ferrand est devenu chargé de mission, rémunéré 1250 euros par mois de 2012 à 2017.

Pour Jean-Frédéric Poisson, président du PCD, "la sévérité de Richard Ferrand à l'égard de François Fillon il y a quelques mois devrait conduire M. le ministre Ferrand à adopter une attitude conforme à celle qu'il demandait à François Fillon de s'appliquer". Sur la collaboration avec Monsieur Hervé ClabonRichard Ferrand affirme aussi avoir employé comme collaborateur parlementaire Hervé Clabon (selon les informations du Monde, ce dernier n'est autre que le compagnon de Joëlle Salaün, la directrice générale actuelle des Mutuelles de Bretagne, après avoir été l'adjointe de Richard Ferrand lorsqu'il était lui-même à ce poste de direction) du 3 septembre 2012 au 10 janvier 2014, mais celui-ci ne travaillait plus avec lui au moment de parapher sa déclaration d'intérêt à la HATVP, le 25 janvier 2014, ayant "quitté son poste en raison de graves problèmes de santé". Mais ce n'est pas au premier ministre, ce n'est pas au porte-parole du gouvernement de déclencher des enquêtes', a-t-il déclaré.

Le chef de l'Etat a souligné que 'dans une société démocratique chacun doit être à sa place', ajoutant, par la voix de M. Castaner, que 'les choses ne vont pas forcément bien quand la presse devient juge'. Le parquet national financier et le parquet de Brest ont décidé de ne pas ouvrir d'enquête suite aux révélations de la presse.

La ministre des Affaires européennes, visée avec 18 autres députés européens par une enquête préliminaire pour des emplois fictifs présumés de collaborateurs au Parlement européen, a dénoncé mercredi "des mensonges". D'après un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico publié ce mercredi, 70% des personnes interrogées souhaitent la démission du ministre, et une grande majorité (73%) jugent que les faits qui lui sont reprochés sont graves. La vice-présidente du MoDem a déposé une plainte pour "dénonciation calomnieuse " contre l'eurodéputée du Front national, Sophie Montel, à l'origine du signalement.

Dans un communiqué, Richard Ferrand a réfuté "tous les soupçons implicites " de l'enquête du Monde.

Les internautes ironisent également sur la fait que ce soit, dans ce contexte, François Bayrou qui présente la loi sur la moralisation de la vie publique.

Recommande: