Caroline Garcia rejoint Alizé Cornet en huitièmes de finale

04 Juin, 2017, 11:36 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Caroline Garcia rejoint Alizé Cornet en huitièmes de finale

Lundi, Caroline Garcia et Alizé Cornet vont s'affronter pour une place en quarts de finale, qui sera le premier en Grand Chelem pour la gagnante. Mais l'essentiel est là. Amélie Mauresmo n'a jamais dépassé le stade des quarts de finale (2003, 2004), tandis que Marion Bartoli a réussi à atteindre les demi-finales une seule fois (2011).

Ce n'était pas arrivé depuis 1994: il y aura trois Françaises en huitième de finale à Roland-Garros!

Ce duel sera aussi un révélateur de son niveau actuel, difficile à jauger, après sa remontée fantastique contre l'Américaine Shelby Rogers (49e), qui a mené 5-2 dans le troisième set, et les problèmes de dos qui ont failli lui causer une élimination d'entrée face à une autre Américaine, Jennifer Brady (88e).

L'épisode de la Fed Cup a laissé des traces. Cette fois, Cornet n'a pas tremblé sur le court central de Roland-Garros. Elle nous en veut, je peux le comprendre, je l'accepte. " La très rancunière Caroline Garcia ajoute ensuite: " Une chose est sûre, on ne se verra ni avant ni après le match et on ira pas boire un café ensemble".

Éclipsés par Rafael Nadal pendant la préparation sur terre battue, Andy Murray et Stan Wawrinka sont en train de se rappeler au bon souvenir de leurs concurrents.

Chez les messieurs, avant un 1er choc "100% Bleu" dans l'après-midi entre Richard Gasquet et Gaël Monfils, le Croate Marin Cilic, lauréat de l'US Open 2014, n'a pas traîné non plus face au vétéran espagnol Feliciano Lopez (36 ans), balayé 6-1, 6-3, 6-3. La tenniswoman niçoise a sorti la 10e joueuse mondiale Agnieszka Radwanska en deux sets: 6-2, 6-1.

L'enjeu, maintenant, c'est de confirmer contre la championne de Roland-Garros, bien décidée à se battre jusqu'au bout pour conserver sa couronne.

Comme l'Écossais, Wawrinka a dû sauver des balles de set (trois) dans la première manche avant de mater la rébellion de l'Italien, 29e mondial. Et croyez-nous, c'est tout sauf un simple affrontement franco-français à la Porte d'Auteuil.

Recommande: