ND-des-Landes: trois médiateurs nommés jeudi par le gouvernement

02 Juin, 2017, 01:21 | Auteur: Lynn Cook
  • Paul DEFOSSEUX  AFP

La médiation sur le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes est officiellement lancée, ce jeudi soir.

La principale association pro-aéroport, Des ailes pour l'Ouest, a en revanche annoncé qu'elle ne participerait pas à la médiation, la qualifiant de "mascarade". Trois médiateurs ont été nommés par le gouvernement.

"Estimant que les conclusions de la médiation " sont probablement déjà écrites", elle se dit " stupéfaite " par la nomination " de deux opposants notoires au projet ".

A lire aussi: Notre-Dame-des-Landes: La nomination de l'opposant Hulot donnera-t-elle un coup d'arrêt au projet?

Les trois médiateurs vont envisager "toutes les solutions allant dans le sens de lintérêt général, dans un dialogue apaisé avec les acteurs et dans le respect de lordre public", peut-on lire dans un communiqué de Matignon. Ils seront reçus à 18h30 par le Premier ministre Edouard Philippe, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et Elisabeth Borne, la ministre des Transports. Plus que jamais, de sérieux doutes planent donc sur ce projet d'aéroport.

Les profils des médiateurs "ne garantissent ni l'impartialité, ni l'indépendance de leur mission", a réagi de son côté Philippe Grosvalet, président socialiste du conseil départemental de Loire-Atlantique et autre partisan du "transfert" de l'actuel aéroport de Nantes. "Nous allons remettre les choses à plat", a assuré Nicolas Hulot il y a quelques jours.

Le dossier Notre-Dame-des-Landes est toujours au point mort, mais Emmanuel Macron a promis de la clarté. Il prévoit le transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique, au sud de l'agglomération, vers Notre-Dame-des-Landes, à 20 km au nord de la ville.

Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait souhaité "une dernière fois, regarder les choses" en termes "économiques, environnementaux, d'empreinte carbone, de capacité à développer" et avait dit vouloir nommer un médiateur et se donner six mois avant de décider. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle.

Recommande: