Des complices de Salman Abedi pourraient être en fuite — Manchester

02 Juin, 2017, 02:04 | Auteur: Sue Barrett

L'émotion restait vive dans cette grande ville du nord-ouest de l'Angleterre.

La chasse à l'homme se poursuit dans la foulée de l'attentat survenu lundi dernier, à Manchester, car des membres du réseau de son auteur, pourraient toujours être en fuite, a déclaré dimanche la secrétaire britannique de l'Intérieur.

Parallèlement, le MI5 (renseignement intérieur) a ouvert une enquête en interne sur d'éventuels dysfonctionnements.

"Je ne sauterais pas à la conclusion qu'ils auraient manqué quoi que ce soit", a-t-elle lancé.

Jouxtant la Manchester Arena, où un Britannique d'origine libyenne de 22 ans, Salman Abedi, s'est fait exploser, la Victoria Station a rouvert ses portes mardi matin. Avec 22 morts et 116 blessés, dont plusieurs enfants et adolescents, il s'agit de l'attentat le plus meurtrier au Royaume-Uni depuis 12 ans et les attaques de Londres qui avaient fait 56 morts.

Au total, 1000 agents sont mobilisés pour analyser plus de 800 pièces à conviction (dont 205 documents numériques) et procéder à des recherches dans 18 lieux différents, tandis que près de 13 000 heures de vidéosurveillance ont été visionnées.

Grâce aux progrès de l'enquête, le niveau d'alerte terroriste au Royaume-Uni a été abaissé samedi de "critique" à "grave", a annoncé la Première ministre Theresa May.

L'attentat a fait de la sécurité un des thèmes majeurs, avec le Brexit, de la campagne pour les législatives du 8 juin, suspendue après l'attaque pendant quelques jours.

Les enquêteurs chargés de faire la lumière sur l'attentat qui a fait 22 morts à un concert d'Ariana Grande à Manchester, la semaine dernière, ont publié une photo du kamikaze tenant une valise bleue et ont demandé à quiconque l'ayant aperçu avec cet objet avant l'attaque d'appeler une ligne confidentielle. Lunettes sur le nez, sac à dos, il porte une casquette et une doudoune noire. Ils tentent aussi de reconstituer le parcours de Salman Abedi depuis son retour de Libye, le 18 mai. La police allemande a, elle, signalé qu'il avait fait escale à Duesseldorf.

Un fonds d'urgence, mis en place par la mairie de Manchester avec notamment l'aide de la Croix-Rouge, a récolté plus de 4 millions de livres pour venir en aide aux victimes. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recommande: