Tombe du général de Gaulle vandalisée : "aucune revendication" de l'auteur présumé

01 Juin, 2017, 01:36 | Auteur: Sandy Vega
  • HERAULT- Odieuse profanation de la tombe du Général De Gaulle

Samedi, la tombe du général de Gaulle avait été vandalisée et la police recherchait depuis les coupables.

Le procureur de la République, Frédéric Nahon, devrait s'exprimer devant la presse mercredi en fin d'après-midi, a-t-on indiqué de même source.

Il s'agit d'un homme et d'une femme qui ont été arrêtés vers 20h ce mardi soir.

L'homme interpellé mardi soir après les dégradations samedi de la tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Églises (Haute-Marne) a reconnu en être l'auteur, mais ses motivations recueillies par les enquêteurs lors des premières auditions demeurent obscures. L'auteur présumé des faits a expliqué être passé à l'acte après s'être "fortement alcoolisé" à l'occasion d'un déjeuner familial.

Il s'est d'abord approché de la tombe du chef de la France libre, a craché dessus, et s'en est allé. Après avoir fragilisé le socle d'un coup de pied, il avait secoué la croix en pierre jusqu'à ce qu'elle tombe en arrière et se brise sur le mur du cimetière, a retracé le magistrat. Inconnu de la justice, le suspect a déclaré aux gendarmes de la section de recherche de Reims qu'il regrettait son geste mais a souligné " ne se souvenir de pas grand-chose pour l'instant ".

L'enquête a porté ses fruits.

Sa compagne, "qui l'attendait devant le collège" proche du cimetière, ne sera vraisembablement pas poursuivie.

Cinq personnes ont été interpellées, dont deux placées en garde à vue, à la suite de la dégradation de la tombe de l'ancien président Charles de Gaulle, selon le parquet de la ville de Chaumont. Elles sont soupçonnées d'avoir caché la voiture du couple, que les forces de l'ordre n'ont toujours pas retrouvée.

Recommande: