Quand Twitter se moque de Donald Trump — Covfefe

01 Juin, 2017, 01:58 | Auteur: Sue Barrett
  • Image amateur de l'explosion survenue à Kaboul

Les tweets de Donald Trump semblent bien constituer des Presidential records: en tant que "correspondances digitales", indique Carter Moore, ils tombent sous le coup de la loi.

Depuis son élection à la tête des Etats-Unis, le monde a parfois du mal à comprendre le fond de la pensée de Donald Trump. Ou une faute de frappe? "Despite the constant negative press covfefe" pourrait, au mieux, être traduit par "En dépit de la négativité constante de la/le covfefe de presse". D'ailleurs, "covfefe " est rapidement devenu le terme le plus recherché et discuté, selon l'agence AFP. Le problème, c'est que près de 5 heures plus tard, le tweet n'a été ni effacé, ni même corrigé, laissant place alors à toutes les interprétations. Comprenez, "Bien que la presse soit constamment négative covfefe".

Avant même que le magnat de l'immobilier ne supprime son tweet, le nom de domaine covfefe.com avait déjà été acheté.

Il n'aura pas fallu longtemps pour que le mot "covfefe" intègre Urban Dictionnary, une sorte de dictionnaire collaboratif sur le web, dans lequel les internautes peuvent expliquer des mots nouveaux, d'argot ou encore purement nés et utilisés sur le web. Possible. Mais Mashable rappelle cependant que l'archivage des écrits du président des États-Unis sont obligatoires puisque régis par une loi vieille de 40 ans.

La phrase paraît tronquée. Mais quand on s'appelle Donald Trump et qu'on est suivi par plus de 31 millions de comptes, la plus petite des actions prend des proportions extraordinaires. Ca doit être ÉNORME puisqu'il connaît tous les meilleurs mots.

Le dictionnaire Merriam-Webster, qui sur Twitter corrige régulièrement les fautes de Donald Trump et de son entourage, est intervenu: " Au réveil. Regretter d'avoir regardé Twitter.

Recommande: