Rennes. Incendie mortel à Supélec : l'expert évoque un mégot mal éteint

31 Mai, 2017, 08:02 | Auteur: Sandy Vega
  • Rennes. Incendie mortel à Supélec : l'expert évoque un mégot mal éteint

La piste d'un mégot mal éteint est celle privilégiée par les enquêteurs dans l'affaire de l'incendie dans la résidence étudiante de l'école centrale de Supélec à Rennes la semaine dernière.

Mardi, un jeune restait encore hospitalisé, a précisé le parquet. Ce mardi 30 mai, Ouest France révèle que l'un des blessés, un étudiant de deuxième année, très investi dans la vie associative, a finalement succombé à ses blessures.

Le sinistre a débuté à 2h49 au premier des trois étages de la résidence, dans une salle commune. Pour permettre à la famille du jeune homme décédé d'accéder aux éléments de l'enquête, le parquet a décidé de "saisir un juge d'instruction (.) aux fins d'établir les causes et circonstances exactes du décès résultant de cet incendie". Incendie accidentelLe parquet de Rennes explique que dans son rapport remis ce mardi, l'expert judiciaire "a écarté la thèse d'une éventuelle défaillance de l'installation électrique, et n'a relevé aucun manquement aux normes de sécurité en vigueur". Le parquet ajoute toutefois que les investigations se poursuivent. Vingt-six avaient été hospitalisés. L'intervention des secours s'était achevée vers 07H30 et avait mobilisé jusqu'à 107 pompiers.

Recommande: