Macron sur la Syrie: l'utilisation d'armes chimiques déclenchera "une riposte immédiate"

30 Mai, 2017, 04:00 | Auteur: Lynn Cook
  • Le président russe Vladimir Poutine le 25 mai 2017 à Moscou

"La lutte contre le terrorisme" est la "priorité absolue" pour la France comme pour la Russie, a souligné M. Macron, évoquant "l'éradication des groupements terroristes et en particulier de Daech", l'acronyme arabe du groupe Etat islamique.

" La France fait partie de ces pays qui ont l'attitude la plus dure envers le régime d'Assad", a déclaré Ouchakov. Le président Macron a également plaidé pour une transition démocratique pour la Syrie, "mais en préservant un Etat Syrien" car, dans la région, "les Etats faillis sont une menace pour nos démocraties". Vous avez demandé comment les sanctions contre la Russie pourront aider à régler la crise dans l'est de l'Ukraine?

Ce matin, des militantes de l'association FièrEs ont déployé une banderole devant le château de Versailles, où se déroulait la rencontre Macron / Poutine pour attirer l'attention sur les persécutions dont sont victimes les personnes LGBT en Russie et plus particulièrement en Tchétchénie.

En revanche Emmanuel Macron a accusé les deux médias russes, Russia Today et Sputnik, de s'être comportés en "agents d'influence" lors de la campagne présidentielle française avec "des contre-vérités infamantes". Poutine apprécie peu l'europhilie d'Emmanuel Macron.

Après la Syrie, le président français a rappelé à Vladimir Poutine sa volonté de parvenir à une "désescalade" des violences en Ukraine. La France et la Russie arriveront-elles à renouer après cinq années de relations tumultueuses sous la présidence Hollande? Des soupçons d'ingérence constamment récusés par le président russe.

Au menu des discussions des deux hommes lundi: les relations franco-russes, leurs visions respectives de l'avenir de l'Union européenne, la lutte antiterroriste et les crises régionales, l'Ukraine et la Syrie, mais aussi la Corée du Nord et la Libye.

Les faits de torture, de détention, et d'assassinats d'homosexuels tchétchènes sur ordre des forces de Ramzan Kadyrov, révélé par Novaïa Gazeta début avril et depuis corrélés par des témoignages de rescapés malgré le discours de négation des autorités russes, ont toutefois été habilement évité par Vladimir Poutine qui s'est exprimé après Emmanuel Macron, et bien que celui-ci soit revenu sur les autres points abordés par Emmanuel Macron lors de son discours introductif. Dans la cour du château, sur le tapis rouge déployé pour l'occasion et devant la Garde républicaine, les deux hommes étaient souriants mais sobres, sans effusions. Dans l'après-midi, les deux chefs d'Etat ont donné une conférence de presse commune, après un déjeuner prolongé à la table d'Alain Ducasse, dans la galerie des Batailles, au premier étage de l'aile du Midi de l'ancienne résidence des Bourbons. L'événement avait été marqué, il y a donc trois siècles, par l'établissement des relations diplomatiques entre la France et la Russie.

Vladimir Poutine achèvera son voyage diplomatique dans la capitale par une visite de la cathédrale orthodoxe de la Sainte-Trinité à Paris.

Il devait l'inaugurer en octobre 2016, mais l'escalade verbale entre Paris et Moscou à propos de la Syrie, l'avait conduit à annuler ce déplacement.

Recommande: