14 suspects en garde à vue — Attentat de Manchester

30 Mai, 2017, 03:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Le réseau de l'attentat de Manchester quasi démantelé 9 gardes à vue

Ils ont fait une perquisition dans une autre résidence du sud de Manchester, dans le quartier de Moss Side. Elle n'a pas été utilisée dans l'explosion qui a tué 22 personnes, dont sept mineurs, mais l'auteur a été vu avec dans le centre-ville le jour de l'attentat, a indiqué la police en lançant un nouvel appel à témoin.

La police britannique a annoncé lundi l'arrestation d'une seizième personne dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de Manchester.

Un homme de 25 ans a été arrêté dimanche dans le quartier d'Old Trafford, à l'est de Manchester. Le père et l'un des frères du kamikaze, Salman Abedi, ont été arrêtés en Libye.

Avec 22 morts et 116 blessés, dont plusieurs enfants et adolescents, il s'agit de l'attentat le plus meurtrier au Royaume-Uni depuis 12 ans et les attaques de Londres qui avaient fait 56 morts.

L'attaque a été revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique (EI). Un attentat revendiqué par Daech. Il s'agit d'une capture d'écran issue d'une caméra de vidéo surveillance. Lunettes sur le nez, sac à dos, il porte une casquette et une doudoune noire. La police veut récolter toute information sur ses faits et gestes depuis le 18 mai, date de son retour au Royaume-Uni.

Une source proche de la famille avait indiqué à l'AFP qu'Abedi se trouvait en Libye quatre jours avant l'attentat. La police allemande a, quant à elle, souligné qu'il avait fait escale en Allemagne, à Dusseldorf, à ce moment-là.

Ils ont également trouvé un appartement près de la station Picadilly qui a été loué par Abedi et qui est un des derniers endroits par lequel il est passé avant de se faire exploser à Manchester Arena. Ils estiment que "ce pourrait être l'endroit où a été assemblé l'engin" explosif utilisé pour l'attentat.

Les enquêteurs demandent à toute personne détentrice d'informations au sujet de ce bagage de se signaler.

"Les services de renseignement continuent à rassembler des informations à son sujet et, contrairement à ce que vous faites, je ne veux pas anticiper une conclusion selon laquelle quelque chose leur aurait échappé", a déclaré Amber Rudd à la presse.

Grâce aux progrès de l'enquête, le niveau d'alerte terroriste au Royaume-Uni a été abaissé samedi de "critique" à "grave", signifiant qu'un attentat est "très probable" mais non plus "imminent".

Theresa May a toutefois appelé les Britanniques à " rester vigilants " au début d'un week-end prolongé.

L'attentat de Manchester a mis la question de la sécurité au coeur de la campagne électorale des législatives du 8 juin, qui a repris vendredi après avoir été suspendue pendant trois jours. La lutte contre le terrorisme devrait occuper une bonne part des débats télévisés attendus la semaine prochaine.

Dimanche, la ville de Manchester avait retrouvé un visage conquérant à l'occasion de son traditionnel semi-marathon qui a réuni des dizaines de milliers de coureurs.

La manifestation a fait l'objet d'un important dispositif de sécurité. Une minute de silence a été observée en hommage aux victimes au stade de Wembley, avant le coup d'envoi samedi soir 27 mai du match entre Chelsea et Arsenal.

Recommande: