Washington envisage l'interdiction de tous les ordinateurs en vol — Terrorisme

29 Mai, 2017, 01:59 | Auteur: Jonathan Ford
  • Washington envisage l'interdiction de tous les ordinateurs en vol — Terrorisme

Le 21 mars, les autorités américaines avaient interdit aux passagers en provenance de 10 aéroports dans huit pays arabes et en Turquie de transporter en cabine ordinateurs portables, tablettes et autres appareils électroniques d'une taille supérieure à celle d'un téléphone portable.

"C'est vraiment l'obsession des terroristes: abattre un avion en vol, particulièrement un avion américain, bondé d'Américains à bord".

Les experts américains et la Commission européenne multiplient les contacts pour discuter des conditions de cette éventuelle interdiction.

C'est bientôt fini, le travail sur l'ordinateur, pendant un vol. Du moins vers les Etats-Unis.

En mars, les Etats-Unis avaient imposé des restrictions sur les appareils électroniques en cabine pour les voyageurs arrivant de dix aéroports, en Arabie saoudite, en Egypte, aux Emirats Arabes Unis, en Jordanie, au Koweït, au Maroc, au Qatar et en Turquie. Dans la foulée des États-Unis, la Grande-Bretagne avait elle aussi pris des précautions similaires mais limitées à six pays: Turquie, Liban, Jordanie, Égypte, Tunisie, Arabie saoudite. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Recommande: