Attentat de Manchester: deux nouveaux suspects arrêtés en lien avec l'attaque

27 Mai, 2017, 01:53 | Auteur: Jonathan Ford

L'auteur de l'attentat suicide de Manchester, Salman Abedi, 22 ans, est un jeune Britannique d'origine libyenne qui a baigné dans un contexte familial jihadiste et était animé par un désir de "vengeance", selon ses proches. Le petit frère a-t-il été complice?

Suite à l'attentat de Manchester survenu lundi soir, lors d'un concert de l'artiste Ariana Grande, le père du kamikaze soutient avec insistance que son fils Salman Abedi est innocent, juste quelques instants avant qu'il ne soit arrêté par des hommes masqués au cours d'une entrevue télévisée.

L'enquête porte " clairement " sur un réseau autour du kamikaze, né dans cette ville de parents libyens ayant fui le régime de Mouammar Kadhafi, avait affirmé mercredi le chef de la police de Manchester, Ian Hopkins.

La police locale a assuré que le profil des huit hommes interpellés depuis mardi, pour la plupart dans cette métropole, était "intéressant" et que des perquisitions se poursuivaient.

Selon le ministre de l'Intérieur, il est "sans doute" passé par la Syrie: il s'agirait d'un individu qui "tout d'un coup, après un voyage en Libye puis sans doute en Syrie, se radicalise et décide de commettre cet attentat".

Et il a "admis qu'il se trouvait en Grande-Bretagne durant la période de préparation de l'attentat", ajoute-t-on de même source. L'attentat était "plus élaboré" que d'autres et "il semble probable" que l'assaillant n'a "pas agi seul", avait expliqué Amber Rudd.

Jeudi matin, deux nouvelles arrestations ont eu lieu dans l'agglomération de Manchester (nord-ouest), en lien avec l'attentat qui a visé un concert pop lundi soir, faisant 22 morts et 75 blessés hospitalisés, selon un nouveau bilan jeudi. Et aujourd'hui la colère est montée d'un cran: " C'est complètement inacceptable " a d'ailleurs fait savoir une source du gouvernement britannique qui a regretté "la confiance rompue entre les deux pays après des fuites qui compromettent les relations et nuisent à l'enquête". Ramadan y faisait l'appel à la prière, et l'un des frères d'Abedi, Ismael, 23 ans, arrêté par la police immédiatement après l'attentat, y faisait du bénévolat.

Le père et un des frères de Salman Abedi, le kamikaze présumé d'origine libyenne né en 1994 à Manchester, ont parallèlement été arrêtés en Libye. En le revendiquant, l'EI a menacé de perpétrer d'autres attaques. Et il a demandé, au cours du sommet, un "moment de silence" pour les victimes de l'attentat.

Al-Qaïda avait annoncé en 2007 le ralliement du Gicl à sa cause, mais cela avait alors été démenti par le groupe qui affirmait que ses actions se limitaient à la seule Libye. Le décès d'Olivia Campbell, une jeune fille de 15 ans, a été confirmé mercredi par sa mère, Charlotte, dans un message posté sur Facebook. Deux mères de famille venues récupérer leurs filles ont été tuées par l'explosion, Alison Howes, 45 ans, et Lisa Lees, 47 ans. Selon les médias polonais, il s'agit d'Angelika et Marcin Klis.

La chanteuse, dont le spectacle a été frappé à Manchester par un attentat meurtrier revendiqué par le groupe Etat islamique, est l'une des stars favorites des pré-adolescents.

Recommande: