France: le nouveau président Emmanuel Macron entre à l'Élysée

23 Mai, 2017, 08:33 | Auteur: Sandy Vega
  • Le président sortant François Hollande accompagné par son successeur Emmanuel Macron lors de la passation de pouvoir le 14 mai 217 à l'Elysée à Paris

"Les Français ont choisi l'espoir et l'esprit de conquête", a lancé le plus jeune président de la République jamais élu en France, à 39 ans, avant de s'engager à les convaincre "que notre puissance n'est pas déclinante mais à l'orée d'une extraordinaire renaissance".

A l'issue de leur entretien, Emmanuel Macron a raccompagné son prédécesseur dans la cour d'honneur pour son départ.

"Les Français et Françaises qui se sentent oubliés, se verront mieux protégés" et "j'aurai la volonté constante de réconcilier et rassembler", a-t-il encore promis.

"Dans son message de voeux, Laurent Fabius a cité Chateaubriand".

Parmi les quelque 300 invités de cette investiture, figuraient les corps constitués (Conseil constitutionnel, bureau de l'Assemblée nationale et du Sénat, Cour de cassation...), des représentants des partenaires sociaux, patronat et syndicats, des prix Nobel ainsi qu'une centaine de proches, principalement de sa famille et de celle de son épouse. Patrick Strzoda, directeur de cabinet du Premier ministre Bernard Cazeneuve, est nommé directeur de cabinet de l'Élysée selon Le Monde.

Malgré des conditions climatiques qui se sont détériorées, Emmanuel Macron s'offre un petit bain de foule.

Sous les applaudissements, François Hollande a quitté une dernière fois l'Elysée ce dimanche, pour se rendre.au siège du PS, rue de Solférino, où il s'est félicité de son quinquennat devant des militants conquis.

Macron est arrivé dans la salle des fêtes de l'Elysée pour la cérémonie d'investiture.

Le président est ensuite monté dans un command car pour se rendre à l'arc de Triomphe via l'avenue des Champs-Elysées, où il a salué les passants, debout et martial, entre deux averses.

Auparavant, Emmanuel Macron avait été élevé à la dignité de grand-croix de la Légion d'honneur avant de se voir publiquement présenter le Grand collier de Grand maître de la Légion d'honneur.

Et après? Le nom du nouveau Premier ministre est attendu lundi, selon l'entourage du nouveau chef de l'Etat. Emmanuel Macron a terminé le trajet à pied, avant l'exécution de la Marseillaise.

"J'étais un des premiers à monter au créneau là-dessus: pourquoi pas un Premier ministre de droite?"

François Hollande a préparé discrètement sa sortie.

"On parle de rupture, on peut assumer le terme". Confronté à des événements dramatiques, il a su aussi prendre des décisions difficiles.

Cette conversation à huit clos consiste à s'assurer qu'Emmanuel Macron dispose de tous les éléments qui lui permettront d'être efficace dès le premier jour, que tous les dossiers sur les sommets internationaux soient préparés, que les sujets économiques et industriels soient bien appréhendés et que toutes les équipes fonctionnent en harmonie.

Recommande: