La Corée du Nord procède à un nouveau tir de missile balistique

14 Mai, 2017, 05:44 | Auteur: Lynn Cook

Le missile, tiré vers 05h27 locales depuis Kusong, d'où a été mené en février un essai réussi de missile de moyenne portée, a effectué un vol de 700 km, a déclaré l'Etat-major sud-coréen dans un communiqué.

Questionnée sur un éventuel dialogue avec le nouveau président sud-coréen Moon Jae-in, élu mardi, ou son gouvernement, elle a répondu: "Nous verrons".

Dès l'annonce de ce tir par le voisin nord-coréen, le nouveau chef de l'Etat sud-coréen a convoqué une réunion d'urgence avec ses conseillers à la sécurité, a précisé son porte-parole dimanche.

Le missile balistique tiré tôt ce matin par la Corée du Nord a parcouru 700km avec un angle de tir presque vertical.

De son côté, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a qualifié ce tir de "totalement inacceptable", parlant d'une "grave menace" pour Tokyo.

Lors de précédents tirs, début mars, trois missiles nord-coréens étaient déjà tombés près du Japon, dans les eaux nippones ceux-là. Choe Son-hui a déclaré samedi que son pays était disposé à dialoguer avec les Etats-Unis 'si les conditions sont réunies'.

"La poursuite des tirs de missiles balistiques de la Corée du Nord est une violation des résolutions onusiennes et une provocation ouverte contre le peuple sud-coréen et l'alliance sud-coréano-américaine ainsi que contre la communauté internationale", a indiqué le JCS.

Le tir intervient au premier jour du sommet de la "nouvelle Route de la soie" à Pékin, où sont conviées des délégations américaine, nord-coréenne et sud-coréenne. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Recommande: