Cotons-tiges: trop de blessures, gare aux conséquences

14 Mai, 2017, 06:38 | Auteur: Jonathan Ford
  • Coton-tige: attention aux blessures d’oreille chez le nourrisson

Chiffre à l'appui: entre 1990 et 2010 plus de 260 000 enfants de moins de 18 ans ont été admis dans un service d'urgence aux Etats-Unis pour une blessure à l'oreille. Le 1er mai dernier, des chercheurs américains ont publié une étude dans "The Journal of Pédiatrics" qui explique les nombreux incidents provoqués par les cotons-tiges sur des enfants. La raison? Un enfoncement trop prononcé de ces petits bâtonnets en plastique dans le conduit auditif.

Les cotons-tiges auraient causé des blessures chez environ 260000 enfants de moins de 18 ans entre 1990 et 2010 aux États-Unis. Néanmoins, selon les chercheurs, le nombre d'enfants total pourrait être sous-évalué, car il prend en compte uniquement les enfants qui se sont rendus aux Urgences.

Selon l'étude, dans plus de trois quarts des accidents, les enfants se sont blessés eux-mêmes, souvent après s'être nettoyé les oreilles.

Face à ce constat, Kris Jatana, auteur de l'étude et chercheur à l'Ohio State University Wexner Medical Center ( Etats-Unis) déconseille le recours aux cotons-tiges comme solution de nettoyage des oreilles chez les enfants.

Les principales raisons pour lesquelles les jeunes patients consultaient aux Urgences étaient: la sensation d'un corps étranger (39%), un saignement (35%) et des douleurs aux oreilles (17%).

Le coton-tige est l'une des solutions pour nettoyer ses oreilles. La plupart de ces blessures sont dues à la présence d'un corps étranger dans le canal auditif ou à une perforation de la membrane tympanique. "C'est la mauvaise utilisation du coton-tige qui est dangereuse".

Quand il s'agit de l'hygiène des oreilles, on a tendance à penser qu'un coton-tige est indispensable pour les nettoyer et que ce geste est facile et sans risque. Naturellement, il est éliminé ou expulsé jusqu'à l'extérieur du canal de l'oreille par un mécanisme d'autonettoyage de l'oreille. Il ne doit pas être enfoncé dans le conduit auditif, car il peut provoquer plusieurs désagréments : le coton peut se détacher du bâtonnet, il peut blesser la peau du conduit auditif, il peut abîmer le tympan et, trop souvent utilisé, il peut provoquer un eczéma. Le cérumen qui est à l'intérieur du canal agit comme un agent d'auto nettoyage, il protège, lubrifie, il a également des propriétés anti-bactériennes. Une recommandation à laquelle adhère le Pr Chevalier: "Il ne faut pas interdire aux personnes d'acheter des Cotons-Tiges mais plutôt de leur apprendre à s'en servir".

Recommande: