"L'euro est mort", pour Marine Le Pen

03 Mai, 2017, 00:03 | Auteur: Lynn Cook
  • Le secrétaire-général du FN Nicolas Bay à Paris le 10 avril 2017

La semaine dernière, Nicolas Dupont-Aignan dévoilait à Gala, qui vient d'annoncer la mort de la mère du candidat qui s'est rallié à Marine Le Pen, que la dernière fois qu'il avait pleuré c'était: "il n'y a pas longtemps, quand j'ai quitté ma mère, qui a Alzheimer et qu'elle ne me reconnaissait pas" Les obsèques de Colette Aignan auront lieu ce jeudi.

"C'est unis que nous allons mener la campagne pour rassembler encore et encore, et remporter dimanche 7 mai la victoire", a-t-elle affirmé, indiquant vouloir former un gouvernement qui réunirait "des personnalités choisies pour leurs compétences et leur amour de la France".

"C'est un jour historique car nous faisons passer les intérêts de la France avant des intérêts personnels et des intérêts partisans", a déclaré ce dernier, qui a néanmoins assuré que son mouvement restait "totalement indépendant".

Depuis son ralliement à Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan doit en tout cas faire face à une pluie de défections au sein de son parti. Sa formation Debout la France est "un parti indépendant et qui le restera ", a-t-il ainsi martelé à la tribune. " La transition de la monnaie unique à une monnaie commune européenne n'est pas un préalable à toute politique économique", s'accordent les deux dirigeants, évoquant un " calendrier adapté aux priorités et défis immédiats ".

À mi-chemin entre le système du PS et de l'UMP et l'extrême du FN, c'est ainsi que définissait le député de l'Essonne, en Région Île-de-France, son parti Debout la France. "Seuls 41% des électeurs de Dupont-Aignan ont l'intention de se reporter sur la candidate FN, tandis que 30% disent qu'ils voteront pour Macron, et 29% qu'ils voteront blanc, nul ou s'abstiendront", selon le sondage.

Retraités et plus de 65 ans, deux électorats qui se recoupent et font largement défaut à Marine Le Pen, sont, avec 85%, les plus hostiles à cette mesure.

Emmanuel Macron a opposé une fin de non-recevoir à Jean-Luc Mélenchon en refusant d'abandonner sa réforme du droit du travail: "Les Françaises et les Français se sont exprimés et ont choisi le projet qui porte ces réformes, je ne vais pas les trahir en me reniant".

Mme Le Pen elle-même a suscité un tollé en affirmant que la France n'était pas " responsable " d'une rafle massive de juifs en 1942 à Paris.

Nicolas Dupont-Aignan: "je suis fier de ne pas".

Comment se ferait ce retour à une monnaie nationale? Chez les électeurs âgés de 70 ans et plus, il a recueilli 45 % des voix contre 27 % pour Emmanuel Macron, 10 % pour Marine Le Pen, 9 % Jean-Luc Mélenchon et 3 % pour Benoît Hamon.

Recommande: