Le double vote 2024/2028, une idée très sensée pour Los Angeles

05 Avril, 2017, 00:47 | Auteur: Lynn Cook
  • Le président de LA 2024 Casey Wasserman le 31 mars 2017 à Los Angeles

Les deux villes ont eu 10 minutes pour faire leur présentation, suivie d'une période de questions de cinq minutes. Paris et Los Angeles tenteront de convaincre les grandes fédérations présentes au Danemark pour la grand-messe annuelle des instances durant une présentation de dix minutes.

Coude-à-coude "L'objectif, c'est de présenter le projet aux fédérations internationales et de leur montrer que l'on est de bons partenaires", explique Tony Estanguet, coprésident du Comité de candidature parisien et membre du CIO. La décision d'une double attribution pour le 13 septembre à Lima ne se fera pas avant le mois de juillet.

Paris "apporte son" soutien au Comité international olympique pour revoir le processus de désignation des villes hôtes, a déclaré lundi la maire de Paris Anne Hidalgo, après une rencontre avec le CIO qui envisage une double attribution des JO-2024 et 2028.

Tony Estanguet et Anne Hidalgo.

Les délégations de Los Angeles et de Paris ont également été informées à propos du groupe de travail constitué des vice-présidents du CIO, lequel a reçu pour mandat de la part de la commission exécutive d'explorer les améliorations à apporter aux procédures futures au-delà de celle de 2024.

Double vote Un double vote ne serait pas une première: le baron Pierre de Coubertin, demandant une dernière faveur à ses pairs avant de quitter la scène après les Jeux de 1924, avait obtenu le 2 juin 1921, lors de deux votes séparés d'une heure, que la session accorde les JO 1924 à Paris et ceux de 1928 à Amsterdam. "Il permettrait à Thomas Bach d'être tranquille jusqu'à la fin (probable) de sa présidence en 2025 et cela résoudrait provisoirement le manque de candidatures aux JO d'été", analyse Jean-Loup Chappelet, professeur à l'université de Lausanne et spécialiste du Mouvement olympique. Même traitement pour Los Angeles-2024 qui comme Paris, déplace une délégation de 12 personnes, dont son président Casey Wasserman, sa coprésidente et ancienne nageuse multimédaillée, Janet Evans, et le maire Eric Garcetti.

"Nous pensons que la discussion sur 2024/2028 est une idée très sensée et par chance, le CIO dispose de deux grandes villes candidates, toutes les deux capables d'organiser de magnifiques Jeux en 2024", a-t-il ajouté. Rappelons que Paris est en concurrence avec Los Angeles pour accueillir l'édition 2024.

Recommande: