Tesla dépasse Ford en Bourse — USA

04 Avril, 2017, 04:23 | Auteur: Aubrey Nash
  • Un concessionnaire Tesla le 22 février 2017 à Los Angeles- Un concessionnaire Tesla le 22 février 2017 à Los Angeles- GETTY IMAGES NORTH AMERICA  AFP  Archives JUSTIN SULLIVAN

Tesla a fourni à ses clients 13 450 Model S et 11 500 Model X, son véhicule très haut de gamme. L'action Tesla grimpait de 4,56%, à 291 dollars cet après-midi ce qui confère à l'entreprise créée par Elon Musk une capitalisation boursière de 46,68 milliards de dollars (43,8 milliards d'euros), alors que Ford pèse 45 milliards de dollars à la Bourse de New York.

Autre " nouveauté " en ce premier trimestre, l'arrivée d'un cinquième actionnaire au sein du capital du constructeur, en l'occurrence le géant technologique chinois Tencent Holdings qui a pris une participation passive de 5% Tesla pour un montant estimé à 1,78 milliard de dollars.

Le constructeur américain de véhicules électriques Tesla a annoncé avoir livré plus de 25.000 voitures au premier trimestre 2017, son record trimestriel qui dépasse les attentes des analystes. C'est dire le chemin parcouru par le groupe d'Elon Musk qui a réussi le prodige de faire d'un groupe naviguant " presque " à vue un champion de sa catégorie dont la capitalisation boursière est quasi similaire à celle de Ford, qui produit des millions de véhicules par an.

De quoi attendre sereinement l'arrivée de l'été qui doit consacrer l'avènement du Model 3, un modèle moyenne gamme - 35 000 dollars tout de même- et qui est censé ouvrir les portes du marché grand public à Tesla.

GM est arrivé à surnager en vendant 256.224 véhicules le mois dernier, une hausse de 1,6% sur un an mais toutefois inférieure aux 9,6% attendus par le cabinet spécialisé Edmunds.com. Ford a enregistré un recul de 7,2 % à 236 250 unités, principalement à cause des petites voitures dont la demande a chuté de 24,2 % en un an. La marque à l'ovale bleu, qui multiplie les initiatives et les investissements afin d'être un des leaders dans les voitures autonomes et services de mobilité, a renoncé, sous la pression du président, Donald Trump, à délocaliser la production au Mexique de ces petites voitures aux marges faibles. Des " promesses " qui se sont concrétisées sur le front des ventes puisque le groupe de Palo Alto a enregistré sa meilleure performance en la matière depuis le troisième trimestre 2016. Les stocks sont à leur plus haut depuis plus d'une décennie, les promotions sont importantes, la durée des crédits auto s'est allongée et les taux d'intérêt remontent. Les défauts de paiements des crédits auto ont en outre atteint un plus haut depuis 1996, avance l'agence de notation Fitch Ratings. À cela s'ajoute le fait que les prix des voitures d'occasion ont chuté et devraient encore baisser de 25 à 50 % lors des quatre à cinq prochaines années, met en garde la banque Morgan Stanley. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Recommande: