Philippe Gilbert passe la ligne d'arrivée à pied — Tour des Flandres

03 Avril, 2017, 09:53 | Auteur: Ruben Ruiz

Les deux gentils monstres constituent ce matin la base des paris du Ronde Van Vlaanderen, 101e du nom. Il quitte les dentelles de Bruges pour les diamants d'Anvers mais le lieu de départ importe peu, les monts, les pavés et les vents se chargent, plus tard, de sculpter la course. A l'heure des capteurs de puissance et autres avancées technologiques, les défenseurs du cyclisme à l'ancienne ne rêvent que d'une course de mouvement rappelant des scénarios plus habituels il y a quelques dizaines d'années. "Si Peter (Sagan) s'était relevé, on aurait peut-être pu le faire".

1 C'est la première fois que Philippe Gilbert remporte le Tour des Flandres. A l'exemple de la 8e des 18 ascensions, le mur de Grammont, l'un des hauts lieux de la course délaissé depuis 2012 et réintégré sur le parcours. La course venait de basculer. le groupe formé à l'avant avec donc Gilbert et Boonen mais aussi Kristoff, Vanmarcke, Rowe, Démare, Chavanel et Coquard, était fort et creusait l'écart.

Alors que les Sky imprimaient un tempo élevé au pied de l'ascension, le triple vainqueur du "Ronde" s'est positionné en tête pour créer une sélection qui s'avérera plus efficace que prévue. Son compatriote Greg Van Avermaet s'est assuré la 2e place devant le Néerlandais Niki Terpstra. Parti seul à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, le champion de Belgique a tenu jusqu'au bout. Devant le champion de Belgique, lui, ne se pose pas de question et appuient sur les pédales. Malheureusement, Van Avermaet va chuter en tête de ce trio emmenant ses compagnons à terre. Le premier tournant arrivera dans le Taaienberg. Nous nous sommes toujours très bien entendus. Ses rivaux sur le 101e Tour des Flandres, où le "Kapelmuur" faisait son grand retour après cinq années d'absence, étaient donc prévenus. Le champion olympique arrivait à repartir assez vite, tandis que le champion du monde lui devait attendre d'être dépanné avant de pouvoir repartir. Le Flamant Tom Boonen, qui a disputé son dernier Ronde et le Wallon Philippe Gilbert ont accéléré, piégeant les autres favoris Peter Sagan (Bora) et Greg Van Avermaet. Ils se rapprochent à maximum 54 seconde de Gilbert. Sur la foi des images TV, il semble bien que le vainqueur sortant, frôlant le public, a accroché une barrière en roulant sur la bande de roulement, à côté des pavés. Calés dans sa roue, Van Avermaet et Neasen font de même. Philippe Gilbert ne s'y trompe pas. Le Belge s'est imposé après un numéro solitaire de plus de 50 kilomètres. "C'est beaucoup d'émotion, souffle Gilbert, qui n'avait pas participé à l'épreuve depuis 2012".

Recommande: