FRANCE 2017-Le Pen (26,5%) devance Macron (25%) et Fillon (19%)-Ifop

15 Mars, 2017, 00:33 | Auteur: Lynn Cook
  • Emmanuel Macron

C'est dans ces deux derniers électorats que la certitude du choix des agents est la plus basse par rapport à ce que l'on observe dans le grand public (30 points de moins dans l'électorat de François Fillon et 21 points de moins dans l'électorat d'Emmanuel Macron), ce qui pourrait laisser présager d'importants mouvements électoraux d'ici la fin de la campagne. Et les résultats ne bougent quasiment plus depuis.

En meeting ce jeudi dans le Gers, Marine Le Pen s'en est pris à Emmanuel Macron et François Fillon.

"Les Français se sont fait leur opinion sur François Fillon l'homme, l'homme qui se présentait comme quelqu'un d'austère, attaché aux valeurs traditionnelles, et dont les Français se sont rendu compte que c'était un homme qui aimait l'argent".

François Fillon a encore des chances de s'imposer au premier tour tant la présidentielle semble dépendante des rebondissements qui l'animent.

Dans une tribune adressée lundi 13 mars à l'Obs et au Figaro, 100 membres des "Jeunes avec Juppé" officialisent leur soutien à Emmanuel Macron.

La faiblesse principale du candidat du mouvement En Marche, selon Gérard Courtois, est son manque d'expérience: "Emmanuel Macron est un politicien qui est tombé du nid il y a six mois".

De son côté, Emmanuel Macron est encensé par la presse. Au premier tour, le socialiste Benoît Hamon gagne 0,5 point, à 14%, tandis que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) perd 0,5 point, à 11,5%. Par ailleurs, ses très nombreux soutiens placés un peu partout sur l'échiquier politique n'ont pas du tout réussi à convaincre leurs partisans. Face à la candidate FN, le front républicain s'imposera une nouvelle fois et son opposant quel qu'il soit l'emportera - dans des proportions certainement plus modestes que les 82% de Chirac en 2002, mais tout de même.

La dynamique est la même dans une hypothèse Fillon / Le Pen au second tour.

Recommande: