Le Stade Français dindon de la farce ?

14 Mars, 2017, 02:49 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Benjamin Tameifuna tente de résister à un double plaquage par des joueurs du Stade français lors du derby de Colombes le 8 octobre 2016

Leurs deux présidents en diront plus cet après midi. Oui, mais avec quel nom? Mais le Stade Jean Bouin ne sera pas déserté pour autant. "C'est un échange d'argent et c'est Savare (président du Stade Français, ndlr) qui touche". Selon le communiqué du Racing 92, cette association "doit donner naissance à un nouveau club". "L'équation est simple: 45 joueurs d'un côté, 45 joueurs de l'autre = 45 joueurs", a résumé le président du Stade Français. Dès le début de saison prochaine, l'équipe évoluera donc dans l'écrin parisien, jusqu'à ce que l'Arena, située à Nanterre, soit ouverte. "Cela va dépendre des contraintes de programmation de l'Arena hors-rugby". Jusqu'à la fin des travaux de l'Arena 92, future stade et salle de concert des Hauts-de-Seine, les matches se dérouleront à Jean Bouin, actuel stade du Stade Français.

Or, celui-ci a été "entièrement rénové par la Ville sous la précédente mandature pour assurer aux joueurs les meilleures conditions d'entraînement et de match", a rappelé lundi après-midi la maire de Paris, Anne Hidalgo (PS), qui a exprimé sa "vive inquiétude" quant à ce projet.

Alors que le Stade Français (douzième du Top 14) n'a plus grand-chose à craindre ni à espérer de l'actuel exercice, le Racing 92 (septième) bataille pour une place en phases finales du championnat et un billet pour la prochaine Champions Cup.

Quel avenir pour le Top 14?

Malgré un budget qui devrait se situer parmi les plus élevés du championnat, la nouvelle entité fusionnée ne pourra en effet pas avoir une masse salariale supérieure au plafond fixé par la Ligue. Jacky Lorenzetti n'a pas manqué de faire un clin d'oeil à un autre club d'Île-de-France "qui va pouvoir ainsi se relancer en Pro D2".

Par ailleurs, la LNR a précisé que " les conséquences sportives de ce projet, notamment sur les montées et descentes en fin de saison, seront examinées par le Comité directeur de la LNR ", réuni mardi et mercredi. "Ce n'est pas une fusion, c'est le rachat du Stade Français par le Racing, a réagi le jeune deuxième-ligne Paul Gabrillagues sur Facebook. Donc la mort de notre club, le club de Paris".

Recommande: