L'ancien président Hosni Moubarak en liberté dès aujourd'hui — Égypte

14 Mars, 2017, 00:23 | Auteur: Lynn Cook
  • L’ancien Président égyptien Hosni Moubarak

La justice égyptienne vient d'autoriser la relâche de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak, condamné en 2012 à la prison à perpétuité.

Accusé d'avoir incité au meurtre de manifestants pendant la révolte de 2011 qui conduisit à sa chute et a occasionné la mort de quelques 850 personnes, Hosni Moubarak est resté depuis son arrestation, dans un hôpital militaire en résidence surveillée du fait de son état de santé. Détenu depuis six, Moubarak a déjà purgé la peine de trois ans qui lui a été imposée pour détournement de fonds, font valoir ses avocats. En novembre 2014, un autre tribunal avait finalement ordonné l'abandon des accusations, mais le parquet avait introduit un recours en cassation. L'ex-raïs, qui a régné 30 ans sans partage sur l'Egypte, a été jugé dans plusieurs affaires depuis son retrait du pouvoir en février 2011.

Le 2 mars, la Cour de cassation a finalement confirmé l'abandon des charges. À la suite de cette décision, des familles de victimes des violences de 2011 avaient réagi avec colère. Selon elle, "discuter de Moubarak et des symboles de son temps est [désormais] acceptable dans les médias et dans la rue". Quant à la situation économique du pays, calamiteuse, elle est devenue la préoccupation majeure des Égyptiens.

"Mostafa Morsi, qui a également perdu son fils, Mohamed, le même jour, a dénoncé une justice " corrompue ". "Tout est pire ", avait-il dit.

Par ailleurs, en janvier 2016, la cour d'appel a confirmé une peine de trois ans de prison pour M. Moubarak et ses deux fils dans une affaire de corruption. Il était accusé avec eux d'avoir détourné plus de 10 millions d'euros, alloués à l'entretien des palais présidentiels. Ses deux fils, Alaa et Gamal, ont été remis en liberté.

Recommande: