Gilbert Collard voudrait "virer" Florian Philippot du FN

14 Mars, 2017, 01:27 | Auteur: Lynn Cook

Dans un livre intitulé Philippot 1er (Plon) des journalistes de LCP Astrid de Villaines et Marie Labat, à paraître jeudi, le député du Gard dit être prêt à se présenter à l'élection du comité central (CC) lors du prochain congrès afin de "virer Philippot". Cependant, n'étant toujours pas membre officiellement du parti, l'avocat ne peut pour l'instant se présenter au scrutin. Un détail qui ne l'aurait pas empêché de déclarer à propos de son meilleur ennemi que " si Marine ne remporte pas la présidentielle, il [Florian Philippot] va s'en prendre plein la gueule ".

Ce congrès est prévu à l'automne ou à l'hiver prochain. Lors du dernier, fin 2014 à Lyon, Marion Maréchal-Le Pen était arrivée en tête et Florian Philippot 4e, ce qui constituait une contre-performance pour le numéro deux officieux du parti.

"Faut pas répéter toutes les bêtises, cela rend idiot" a tweeté lundi matin, le député du Gard. Il ne "faut pas répéter toutes les bêtise, cela rend idiot.", a-t-il déclaré.

Entre Gilbert Collard qui veut le " virer " et Marine Le Pen qui se met à rire quand on lui demande si elle envisage de le nommer Premier ministre si elle est élue présidente, Florian Philippot passe un début de semaine bien pourri et semble assez seul au sein de sa famille politique. "Il n'y a de rivalité qu'entre des gens qui sont d'égale dimension". A son rôle clé au FN, à sa proximité avec Marine Le Pen, mais aussi aux virulentes critiques dont il fait parfois l'objet au sein du mouvement.

Lui aussi sur Twitter, Jean-Lin Lacapelle a également démenti avoir tenu de propos, dénonçant "les bonnes manips et mensonges de campagne". Au sein même du parti, si on salue ses talents de communicant ou sa force de travail, le livre rapporte des propos peu amènes: "Il ne sait pas mettre de liant", tranche Jean-Lin Lacapelle, secrétaire général adjoint du parti. "Florian est et restera un élément incontournable du succès". "Trop colérique", "pas drôle", juge le trésorier Wallerand de Saint Just. "N'en déplaise aux calomniateurs!", a-t-il assuré. "Il y a plusieurs mois en privé", selon l'AFP, il a confié: "En 2017, je vais voir comment ça tourne Je vais pas (sic) forcément y rester des années".

Recommande: