Buhari met fin à l'intérim de son vice-président — Nigeria

14 Mars, 2017, 01:18 | Auteur: Lynn Cook
  • Nigéria: la banque centrale veut laisser flotter librement le naira

Rentré du Royaume-Uni où il recevait des soins, le Président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a levé un coin du voile sur sa santé. Avec cette nouvelle en point d'orgue: le vice-président Yemi Osinbajo " continuera à gouverner", précisant par ailleurs qu'il pourrait avoir besoin " de suivi médical dans les prochaines semaines ".

Pendant ce temps, Buhari a rencontré son adjoint, le Pr Yemi Osinbajo, à l'intérieur du bureau du président à la villa présidentielle à Abuja.

Son porte-parole Femi Adesina avait alors fait savoir que "PMB (président Muhammadu Buhari) transmettra une lettre lundi à l'Assemblée nationale pour officialiser son retour dans le pays et le rendre constitutionnel".

Malgré son retour, les interrogations sur l'état de santé réel du président subsistent, alors qu'il est apparu très amaigri et fragile à sa descente d'avion vendredi.

Les Nigérians l'avaient élu à la Présidence, en mars 2015, sur sa réputation de "seul" ministre du Pétrole puis Président (1983-85) - à l'époque de la dictature militaire - qui ne s'était pas enrichi à ces postes et avait sévèrement combattu la corruption.

Si le Président doit retourner à l'hôpital pour de nouveaux suivis, on serait tenté de dire que son retour au pays est prématuré et qu'il serait motivé par la pression politique de certains de ses proches afin qu'il fasse taire des critiques qui prétextent qu'il n'est plus apte à diriger le Nigeria. Mais une fois à Londres, ses médecins lui avaient conseillé d'étendre ses congés pour des examens médicaux.

Il est rentré au Nigéria vendredi dernier.

Recommande: