Visite du Secrétaire Général de l'ONU — Somalie

08 Mars, 2017, 00:37 | Auteur: Lynn Cook
  • Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres à Genève le 27 février 2017  AFP  Archives

Le secrétaire général de l'Onu Antonio Guterres est arrivé mardi matin à Mogadiscio, où il doit s'entretenir avec le nouveau président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed, notamment de la famine qui menace la Somalie, a constaté un journaliste de l'AFP. " La combinaison du conflit, de la sècheresse, du changement climatique, des maladies et du choléra est un cauchemar (...)". "Nous essayons de mettre en place un mécanisme de réponse (.) afin d'éviter le pire", a-t-il ajouté, rappelant qu'une nouvelle sécheresse ravage le pays.

La rencontre entre le patron de l'ONU et M. Mohamed se tiendra dans l'enceinte ultra sécurisée de l'aéroport de Mogadiscio qui est gardée par la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom), a rapporté Africanews.

" Il s'agit avant tout d'une visite de solidarité à la Somalie ", a déclaré le secrétaire général de l'ONU à la presse avant de se rendre dans la capitale somalienne. Elle menace environ trois millions de personnes, selon les agences humanitaires, et les nouvelles autorités somaliennes ont décrété fin février l'état de "catastrophe nationale". Ban Ki-moon, son prédécesseur s'était rendu en Somalie en 2011 et 2014.

La famine a été déclarée en Somalie il y a six ans, ce qui avait entrainé la mort de plus de deux cent mille personnes et le déplacement de millions d'autres.

M. Guterres a également visité un camp qui héberge des centaines de familles déplacées par la sécheresse et les violences du groupe djihadiste Al-Shaabbab.

L'ONU a averti en février dernier que la famine frappe la Somalie, le Yémen, le Soudan du Sud et le Nigéria.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que plus de 6,2 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence.