Patrick Stefanini appelle les responsables LR à "évaluer la situation"

08 Mars, 2017, 00:37 | Auteur: Sandy Vega

"Tenez bon, comme je tiens bon", a-t-il lancé dimanche à ses partisans via un message posté sur Twitter, à quelques heures d'un rassemblement place du Trocadéro, à Paris, conçu pour redonner un élan à sa campagne.

Etait-ce seulement l'éclairage? Une atmosphère quasi crépusculaire baignait ce rassemblement de la "société civile", pensé comme un tremplin pour relancer la campagne de François Fillon avant que la justice ne la stoppe net à nouveau, avec l'annonce de sa convocation judiciaire dans l'enquête sur les emplois présumés fictifs dont sa famille aurait bénéficié.

L'élue est restée à Nice, et indique "désapprouver l'organisation de cette manifestation qui même si elle est présentée maintenant comme un rassemblement de soutien à François Fillon, a été à l'origine décidée comme une manifestation contre les juges et la presse", une initiative qu'elle ne "cautionne pas: la liberté d'expression et l'indépendance des juges étant deux piliers de notre démocratie". "C'est la raison pour laquelle j'ai démissionné de mes fonctions, quand vous êtes directeur de campagne, vous ne pouvez pas vous permettre d'avoir des doutes".

J'ai dit à François Fillon, mercredi dernier, après l'annonce de sa possible mise en examen, que les choses allaient être très difficiles, que beaucoup de soutiens allaient cesser de le soutenir et qu'il fallait qu'il se pose la question du maintien de sa candidature.

Lundi 6 mars, l'ancien directeur de campagne est revenu plus en détails sur les raisons qui l'ont poussé à quitter l'équipe qu'il avait dirigée jusque-là.

Patrick Stefanini a profité de son passage à la radio pour lancer un appel "à tous les grands responsables de la droite et du centre". "François Fillon est plus que tout soucieux de la victoire de son camp et de son projet", explique-t-on. "Il faut qu'ils se voient, qu'ils évaluent la situation".

Recommande: