Les petits patrons plébiscitent François Fillon

07 Mars, 2017, 01:03 | Auteur: Lynn Cook

Invitée de BFMTV le 5 mars, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade contre les "médias qui appartiennent à des soutiens de monsieur Macron", citant en vrac la chaîne d'actualité qui l'invitait, mais également la radio RMC et le journal Libération.

Les deux sondages "rolling" quotidiens publiés ce jour confirment la tendance au premier tour avec Emmanuel Macron qui se rapproche de Marine Le Pen et François Fillon qui continue de décrocher, rendant ainsi de plus en plus probable un match Macron-Le Pen, surtout depuis qu'Alain Juppé a annoncé qu'il ne serait pas le plan B de LR.

Alors que les défections se multiplient dans son équipe de campagne, François Fillon perd un point dans notre sondage de la présidentielle en temps réel.

Dans un communiqué, le groupe NextRadioTV, qui possède BFMTV et RMC, a déploré que Marine Le Pen avait "gravement mis en cause l'indépendance des rédactions de BFMTV ET RMC, en prétendant être la victime d'un complot", et ce alors même que celles-ci seraient "connues précisément pour leur indépendance".

Marine Le Pen se lance dans une stratégie de manipulation des téléspectateurs et des électeurs en inventant des fausses informations.

La candidate d'extrême-droite obtient 26,5% (Ifop) et 27% (Opinionway).

A gauche, l'écart entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon se réduit, le socialiste étant crédité de 15,5% des suffrages (-1,5 point), contre 11,5% pour le candidat de "La France insoumise"( 1 point).

Recommande: