Né à Noeux, le légendaire footballeur Raymond Kopa est mort !

04 Mars, 2017, 00:24 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Raymond Kopa et un fan

" Parallèlement, Raymond Kopa montrait déjà un certain talent au club de l'US Noeux-les-Mines: "L'ingénieur de cette mine, c'était le président du club où j'évoluais". Cette activité lui vaut d'ailleurs de perdre deux doigts après un accident du travail. Après des débuts sous la tunique, d'Angers, l'attaquant signe à Reims où il restera cinq ans. Kopa, c'est une époque. Trois Coupes des clubs champions et deux championnats, Kopa a joué la partition parfaite sous le maillot Merengue.

"Je souhaite que la Ville d'Angers et les Angevins rendent hommage à Raymond Kopa en associant de façon pérenne son nom à notre territoire". C'est le premier Français à hériter de cet honneur. Les bleus n'ont été vaincus en demi-finales que par le Brésil de Pelé. Même si Fontaine termine meilleur buteur avec 13 buts inscrits pendant la compétition, c'est bien Kopa qui est remarqué. Retour sur un joueur qui a marqué son époque. "Les footballeurs sont des esclaves", ose-t-il.

Petit, agile, superbe dribbleur, doté d'une bonne vision du jeu, pouvant jouer ailier ou en soutien de l'avant-centre, Kopa était de ces joueurs artistes, romantiques, créateurs de jeu et d'émotion, dont les gestes et le panache passaient avant l'efficacité et le résultat à tout prix (même si Kopa fut aussi redoutablement efficace). Il a marqué l'histoire, on est très touché par sa disparation, on a respecté une minute de silence, c'est normal. Et il sait en profiter: chaussures, jus de fruits, vêtements de sport.

"C'est surtout à travers mon père (José) que j'ai des souvenirs de Raymond Kopa".

Recommande: