Le Canada abriterait la plus ancienne preuve de vie trouvée sur Terre

03 Mars, 2017, 01:14 | Auteur: Lynn Cook
  • Le Canada abriterait la plus ancienne preuve de vie trouvée sur Terre

Les bactéries ferrugineuses ont laissé derrière elles des filaments et des tubes minuscules et rouillés qui ont été retrouvés dans des couches de quartz du site géologique de la ceinture de Nuvvuagittuq, près de Québec.

La vie sur Terre pourrait être apparue encore plus précocement qu'on ne le pensait. Les travaux sont publiés mercredi dans Nature. En longueur, il mesurent jusqu'à un demi-millimètre, précise-t-il.

"Le plus excitant dans ces découvertes", c'est que la vie ait réussi à démarrer sur Terre de façon précoce, "ce qui soulève d'intéressantes questions" sur ce qui s'est passé sur Mars et ailleurs dans l'Univers, considère l'un de ces chercheurs de UCL, Matthew Dodd. "Elle a été datée selon une méthode robuste, mais cela reste toutefois controversé", précise à l'AFP Dominic Papineau, lui aussi de University College London (UCL) et principal auteur de l'étude.

Ces microfossiles ont été repérés dans la Ceinture de Nuvvuagittuq, un affleurement situé le long des côtes du Québec, qui sont réputées abriter la plus vieille roche connue (4,29 mds d'années).

Il y a 4 milliards d'années, pendant la petite enfance du Système solaire, la surface de la Terre a connu une période intense de bombardement de météorites.

Cette découverte repousse de 80 milliards d'années le record d'ancienneté d'un stromatolithe, les plus vieux ayant été observés en Australie et âgés de 3,5 milliards d'années. Les microfossiles se sont formés au fond de la mer, à proximité de "cheminées hydrothermales", qui réchauffent les eaux et sont le fruit de l'activité volcanique, soulignent les chercheurs.

" Notre découverte renforce l'idée que la vie a émergé de sources hydrothermales chaudes au fond des océans, peu de temps après la formation de la Terre il y a environ 4,5 milliards d'années " explique Matthew Dodd, de University College London, qui souligne également que " l'apparition rapide concorde avec d'autres indices comme la découverte récente de formations sédimentaires vieilles de 3,7 milliards d'années qui auraient été créées par des micro-organismes ".

Recommande: